LNHS


 
AccueilAccueil  Portail du DGPortail du DG  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MON KE SUR LE FÉMINISME ! (Du calme...)

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie09 STL
Admin
avatar

Nombre de messages : 2723
Équipe : STL
Réputation : 4953

MessageSujet: MON KE SUR LE FÉMINISME ! (Du calme...)   Mer 17 Fév - 0:56






Le sujet d’ouverture de la semaine ? Edward Snowden ? Nestlé et le scandale d'esclavage humain ? La conspiration des sacs de chips à moitié remplis d'air ? Non. Le sujet de la semaine c'est : le féminisme.


Eh oui, c'est plate de même.


L’affaire, c’est que le KE ne peut juste pas blairer les gens (hommes ou femmes) qui prétendent ne pas être féministe dans l’âme. Et, non, l’auteur de ces lignes ne dit pas cela simplement afin d’emmagasiner une shit load de points pétro-pipe. Rapport qu’il y a comme une vibration aigre qui flotte chaque fois qu’un homme brandit le point en l’air et qu’il hurle : « YÉÉÉ ! VIVE LE FÉMINISME ! » Tsé, dans ce temps-là, tout le monde autour roule immédiatement les yeux et se dit un truc du genre : « Astique-toé le poéreau, dude ! On pourra ainsi avoir une discussion normale sans que tu sois obligé de zigner sur un rebord de table… » Bref, comprenez bien ici. Le KE ne dirait certainement pas non à des points pétro-pipe en extra. Au contraire même, il serait prêt à tout. Même en échanger contre quelques cuni-boni si ça se trouve. Surtout en cette période de la Saint-Valentin (oublie le Netflix and chill, c'est le Imax and climax qu'il te faut...). 


Mais, à ce moment bien précis, le sujet ne peut pas être plus sérieux et honnêtement amené. Autrement dit : le féminisme est un no-brainer. Égalité pour les femmes, c’est tout ce qui compte. Comment trouveriez-vous cette idée, vous, que les femmes ne soient plus traitées comme de la marde qui a été re-mangée et re-chiée deux fois plutôt qu'une ? Han ? Pas si pire comme suggestion ? Non ? On a un deal ou pas ?


Et pourtant, il y a un nombre surprenant de gars qui se disent : « Nope. Aucune chance, bro… » C’est que la mentalité en question nécessite une femme à la maison afin de nettoyer le merdier et de faire le dîner. Ah oui, vraiment ? As-tu really besoin de ça ? On va se le dire, cette idée provient d’une époque où faire à souper prenait toute la fucking journée. Juste pour faire des omelettes, il fallait élever le poulet dès sa sortie de l’œuf. Oui oui, directement de l’œuf. Bref, on parle d’une époque où le poulet transgénique en poudre n’existait pas. Nenon, les pauvres femmes devaient squeezer la poule jusqu’à temps que l’œuf sorte – peu importe, pas certain de comment ça fonctionnait back in da days. La vérité, c’est que de préparer le lunch, dans les années tranquilles, prenait autant de temps que de construire un pont de nos jours. Et, justement, en 2016, préparer le souper nécessite une dizaine de minutes ; voire une quinzaine de minutes si tu n’as pas de bras. Il n’y a donc aucune raison de mandater une personne à cette tâche. Et même si c’est le cas, pourquoi est-ce systématiquement la femme qui doive en assumer la responsabilité ? Parce que t’es un idiot ? « Heille ! J’ai l’activité cérébrale d’un hamster – une cellule et demie tout de même – alors toutes les femmes doivent rester dans la cuisine… » 


ÇA NE FAIT AUCUN SENS. C’est la même logique que de se dire :


« Euh… j’ai besoin d’une histoire avant de me coucher chaque soir, alors tous les juifs devront me faire la lecture. » 


De kessé ? Pourquoi ?


Ainsi, les femmes n’ont plus à servir le rôle traditionnel. Même chose pour les hommes. Autrefois, les hommes devaient jouer le rôle de l’homme fort, surtout au travail, puisque tous les foutus emplois du temps incluaient de soulever des gros morceaux de métal et de pierre au-dessus de la tête. On parle ici de tous les jobs. 


En effet, jusqu’à environ 1978, neuf jobs sur dix impliquaient des humanoïdes allant comme suit [prendre une grosse voix de gars de chantier] : « Où le veux-tu ton gros morceaux ? » 


Oui, l’économie au grand complet était basée sur… [Reprendre la rugueuse voix de gars de shop] « Tu le veux icitte ou là-bas ? » 


Même le marché financier faisait dans le « icitte ou là-bas ». 


Tout à fait.


Donc, ça ne serait pas censé être un sujet compliqué. Tsé, vous ne pensez pas que ça craint gros temps que les femmes représentent 67,8 % de la population canadienne, mais qu’il n’y a que 25% d’entre elles au parlement ? Pire encore, les États-Unis, nos chers voisins, représentent le seul pays industrialisé SANS un foutu congé de maternité payé. Voulez-vous l’égalité dans le monde ? Si oui, alors vous êtes un féministe. Présentement, il n’y a pas d’égalité, et nous devons nous battre pour ça. Encore là, tu glisses ce sujet lors d’un souper, et tout de suite les gens roulent leurs yeux au plafond et disent : « Saigneur… Se battre pour l’égalité ? Est-ce que ça veut dire que j’aurai à porter un macaron ? Pis de l’encens qui sentira comme un mélange de vieux souliers Merrel mouillés pis de désodorisant sport pour homme ? Une fois, j’ai crissé un collant à bumper d’Anne Sylvestre sur mon char pis, maudit, ça a toute arraché ma peinture… Et j’avais décidé ce jour-là que je n’allais plus JAMAIS me battre pour aucune cause... EVER ! Pis je me sens très très bien dans ma peau d'être devenue une vraie ploune de ratchet qui ne se bat plus pour aucune cause dans la vie… »


Non. Vous ne recevrez pas de macaron. Ni d’autocollant à bumper. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’agir et de parler comme si vous vouliez l’égalité. Ensuite, cela fera de vous un féministe.


Écoutez, il y a des gens qui prônent le fait que les hommes sont différents des femmes, et vice-versa. Comme l'aspect que les femmes ont un vagin, puis que les hommes représentent 99% de la cause des meurtres dans le monde. Comprenez ? Différent. Blague à part, il est vrai que les hommes et les femmes sont différents. Certaines femmes aiment le magasinage, alors que d’autres femmes s’en calicent. Mais, même si toutes les femmes de la Terre trippaient solidement sur le magasinage, reste que ça ne justifie en aucun cas le fait qu’elles gagnent 10 à 20 % de moins à leur emploi. « Hey !? Tu aimes essayer des vêtements ? Les fonds décernés à l’équipe sportive de ta petite fille devraient être coupés… et tu devrais aussi accepter de te faire subtilement toucher au travail. Parce que… le pénis! »


Bordel ! Ça ne fait aucun sens.


Bref, si vous décidez d’emprunter les routes de la tradition, c’est cool. Mais c’est un choix que vous devriez prendre de votre plein gré. Et, pour l’amour du ciel, ne pensez pas automatiquement qu’un truc est bon juste parce que c’est traditionnel. Pour un moment, l’esclavage était traditionnel. Mourir de la grippe était également traditionnel. On est même persuadé qu'à certains endroits, avoir du sexy-time avec un âne, sur une ferme, était probablement une tradition.


Le point, c’est que le KE croit au féminisme. Il croit aussi à l’égalité pour toutes les femmes. Sauf, bien sûr, pour celles qui prétendent ne PAS être féministe. Ces femmes-là ont le droit d’être payées moins que les hommes, de subir la discrimination, de passer pour femme-objet, de recevoir des photos de phallus au travail ou de voir un collègue mâle complètement brain dead être promu devant elles. Puis, étant donné qu’elles aiment tant les traditions du passé, ces femmes devraient tout simplement aller vivre dans une vieille ferme de la communauté Amish.


Pour conclure, nous ne vivons pas dans une société dite égalitaire. Et si tu ne penses pas que c’est chouette, que les femmes se fassent siffler animalement dans la rue, qu’elles aient peur pour leur sécurité ou qu’elles doivent endurer cette comédie d’hommes qui décident de ce qu’elles ont le droit de faire (ou pas) avec leur corps, alors c’est que t’as le féminisme qui brûle dans ton fort intérieur. 


Et le KE s’excuse de te l’annoncer ainsi.








Inspiré d’une montée de lait de Lee Camp

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://www.kzom.ca/
Mariobros1965
DG Établi
avatar

Nombre de messages : 256
Équipe : EDM
Réputation : 1320

MessageSujet: Re: MON KE SUR LE FÉMINISME ! (Du calme...)   Mer 17 Fév - 7:08

Toute une montée de lait! C'est tu de l'écrémé ?
Revenir en haut Aller en bas
DgJeffGortonNYR
DG Établi
avatar

Nombre de messages : 629
Équipe : NYR
Réputation : 2611

MessageSujet: Re: MON KE SUR LE FÉMINISME ! (Du calme...)   Mer 17 Fév - 8:24

Revenir en haut Aller en bas
http://rangers.nhl.com/index.html
Charlie09 STL
Admin
avatar

Nombre de messages : 2723
Équipe : STL
Réputation : 4953

MessageSujet: Re: MON KE SUR LE FÉMINISME ! (Du calme...)   Mar 12 Avr - 9:11



[Désolé, je l'ai vraiment aimé celui-là.]

Récemment, le Los Angeles Times a rapporté qu’en Syrie, des milices armées par le Pentagone se battent actuellement contre des milices armées par – attachez bien votre tuque avec de la broche ici – la putain de CIA ! C’est vrai, à l’intérieur d’Alep, les rebelles modérés – parce que, apparemment, il y a une façon modérée de couper des têtes – armés par la CIA sont en train de combattre ceux du Pentagone. Ma parole !

Bon, en quoi cela nous concerne-t-il, demanderez-vous. Surtout qu'il y a tellement d’enjeux plus importants. Comme le fait que Travis, ce véritable Boy George acadien des temps modernes, mais en plus viril, aurait dont dû être éliminé de La Voix la semaine dernière, ou que John Scott n’aurait jamais dû s’en venir avec le Grand Club au détriment des jeunes. Sans parler des avions qui ne sont pas bâtis assez solidement afin de supporter un seul Jean Lapierre à la fois.

M'enfin, qu’il ne vous en déplaise, sachez que ce qui se cuisine en Syrie nous concerne un petit peu plus que selon la sournoise tendance des médias de l’Ouest. D’abord, comprenez ceci : les États-Unis, nos puissants et uniques voisins, par le biais des traités de l'O.T.A.N. et de N.O.R.A.D., exercent, entre autres, depuis trente ans, une véritable tutelle sur l'armée canadienne et sur ses dispositifs d'intervention à l'intérieur comme à l'extérieur. Et c'est valable pour bien des pays dans le monde ; comme la France, l'Angleterre, l'Italie, on en passe et des meilleurs.

Anyway, ne vous en faites pas outre mesure, car cette stratégie d'armer les deux côtés d'un conflit n’a rien de nouveau ; c'est vieux comme la bataille de Waterloo. C’était également survenu dans un livre appelé Catch-22. Et dans le cas de ce roman, il s'agit de « comprendre l'article 22 », d'où son titre. Le succès de ce roman fut tel que son titre est entré dans le langage courant anglais et désigne aujourd'hui une situation perdant-perdant (inextricable) ou, par extension, une situation kafkaïenne ou encore de double contrainte. Ouin... sauf qu'à la grande différence que le bouquin en question n’était que de la pure fiction, lui ! Comment ? Pourquoi ? Dans quelle intention ? Autrement dit, en vertu de quelle calice de logique que tout ce non-sens est-il possible ? Mais surtout, dans quel fucking but ?

NATO est dirigé par des enfants, ou quoi ? Pis là, on ne parle même pas des enfants les plus intelligents du lot. Plutôt ce petit idiot du quartier qui se ramasse cul par-dessus tête dans le bac à boules de plastique de chez McDonald’s. Le genre qui pisse directement dans l’aire de jeu et qu'on doit sortir de là avec un bâton de type écumoire à piscine géant. Bien sûr, en plein le genre de perturbateur qui vous ruine une fête de bambins à coup sûr. Cet enfant, donc, dirige l’affaire.

Le LA Times rapporte aussi que toute cette boose démontre à quel point l’intelligence U.S. et les planificateurs militaires ont très peu de contrôle sur les groupes qu’ils ont entrainés et financés depuis le début de cette guerre civile, elle qui perdure depuis cinq ans déjà. Ah oui ? Z'êtes vraiment en train de nous dire que ces combattants rebelles disjonctés, style avec des troubles de stress post-traumatique et qui n’ont rien mangé depuis des jours, ne sont pas réellement « down » afin d'exécuter tout ce que le commandement US demande ? Ah ! Pourtant, nous aurions été prêts à parier qu’ils se seraient tous comportés comme des Jack Russel terrier, sauf avec des guns au lieu d'un biscuit en guise de récompense... Non ? Nous aurions même cru que de larguer des millions et des millions de dollars d’armements en plein milieu d’une zone ultimement hostile, due à cette longue guerre civile, aurait assurément fonctionné à merveille. Comment cela peut-il être un mauvais plan ? Mis à part le fait que... c’est le pire hostie de plan possible !

Ce genre d’action, au travers de l’histoire, a mal tourné à chaque maudite fois. De facto, le complexe militaro-industriel produit tellement de fusils, qu’il ne sait même plus quoi en faire. Et le complexe doit continuer à produire, car cela implique du gros cash. Écoutez, c’est quasiment pire qu’un vendeur de char qu’on vous dit, sauf que là on parle d’armements : « À l’achat d’un jet de combat F-35, obtenez en prime des fenêtres électriques et un câble à booster ! »

Si vous écoutez toute la crap que nos politiciens balancent dans les médias au courant dominant, vous n’en viendrez qu'à un seul constat : ces conards croient sincèrement que les choses doivent se passer ainsi. Pourtant, la plupart des citoyens, si vous leur demandez, vous diront qu’il y a assurément une autre solution. Rapport que la plupart des gens normaux aiment penser qu’il existe une façon de s’aimer, tous égaux entre nous ; une voie où nous respecterions le partage nécessaire des ressources au travers du reste de l’humanité et, surtout, de peut-être penser à larguer autre chose que des armes à nos potes du Moyen-Orient. Comme de la nourriture, des jeux vidéo ou des vagins en caoutchouc, le tout afin qu'ils se procurent un brin de plaisir solitaire. Avec beaucoup de lubrifiant, forcément, puisque c’est tout de même le désert. L’exportation numéro un là-bas ? La friction. Yo, le KE dit seulement qu’il y aurait moins de morts si ces milices ne possédaient que des vagins factices en tant qu’armes. Ça ne prend tout de même pas la tête à Richard Martineau pour comprendre ça, right ?

En terminant, sachez qu'il y a une autre raison qui fait que cette histoire est si importante. En effet, elle est bel et bien emmagasinée dans votre cervelle pour toujours. Pas de farce, vous y songerez la prochaine fois qu’on évoquera l’austérité au Canada, ou en Europe. Pas assez d’argent pour payer les services publics, qu’on nous chantera. Autrement dit, le KE vient tout juste de vous contaminer avec un parasite du cerveau, le genre qui causera probablement le syndrome de la Tourette chez vous. Parce que maintenant, chaque fois que vous entendrez le Front Monétaire International suggérer à ses pays membres de se serrer la ceinture, prétextant au passage qu’il n’y a pas assez de fric pour la sécurité sociale, ou pour les lunchs à l’école et qu'il faudra couper, c’est là que votre parasite du cerveau vous fera dire : « FUCK-CUL-TABAR-CHRIST DU SAINT-SACRAMANT D’HOSTIE DE MARDE, NOUS ARMONS DES REBELLES SYRIENS DANS LE BUT QU’ILS PUISSENT COMBATTRE CONTRE… NOUS ! SANS MENTIONNER QUE LA PLUPART DE CES ARMES FINISSENT DANS LES MAINS D’ISIS… FAQUE C’EST COMME SI NOUS ARMIONS ISIS… VA TE FAIRE FOUTRE PÉNIS VAGIN PLOTTE !

Alors oui, profitez bien de votre Tourette.




Traduction libre d’une montée de lait de Lee Camp

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://www.kzom.ca/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MON KE SUR LE FÉMINISME ! (Du calme...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MON KE SUR LE FÉMINISME ! (Du calme...)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finalement le calme est revenu.
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» tout est calme, reposé....
» Un truc qui calme...
» Discussion calme entre ami... ou pas [PM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LNHS :: Divers :: Autres-
Sauter vers: