Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

STL Today.com

le Mar 24 Déc - 19:06


Saint-Louis, ville d’Ozzy || Une démoulure de "3x3 inc" [montage néo-cheap inclus]


Nouvelle ligue en FHL, nouvel engouement. Des fleurs et des petits cœurs insérés dans des bulles, de la joie. On s'imagine presque « slider » sur l'arc-en-ciel, cul en l'air et bite première, un peu comme le veut la coutume aux abords du métro Beaudry ; bordeline Papineau. Le goût de prendre part à un masturb-o-thon nous envahie soudainement, nul doute : c'est le bad trip du siècle!  « Hey DJ, met ma toune », comme diraient les groupies en transe. Hostie, y'a même des lasers, puis les accélérant de contrebande font leur chemin ; on capote raide.

Eh oui, pour plusieurs anciens DG de la quasi-défunte RSHL, cette affriolante LNHS représente carrément l'apothéose du paroxysme. Bref, elle est comme un baume sur le cul d'une grande famille ; meurtrie par la séparation de popa et moman. Concernant ce tragique événement, certaines rumeurs racontent que ce serait une histoire de « ass-mouth », entre le bon président et une de ses concubines, qui aurait mal tourné, forçant ainsi ce dernier à fermer ladite ligue. Le tout après huit saison, z'imaginez ? On va se le dire, ça vous créée un vide ça mes amis, ou un goût aigre dans la bouche, c'est selon.

Subséquemment, le coloré Charlie Phaneuf, lui, vie l’explosion romantique présentement, alors qu’il fut tout récemment aéroporté à Saint-Louis. On le sait, ce Directeur Général au menton solide en a bavé un coup dans la RSHL, alors que ses Trashés d'Atlanta avaient été transférés dans la platonique région aborigène de Winnipeg. Toutefois, en bout de ligne, Phaneuf avait relevé le défi haut le phallus, voire la bite en fleur, amenant du prestige dans cette ville, puis une cyber-coupe Stanley au finish. Ce n'était pas rien, on s'entend, ce triomphe remporté à grands coups de violences et d'hostilité.

Pendant que plusieurs vierges « jamais doigtées » (yeah, right…) meuglaient que le scénario était digne d’une fortune qui ne se reproduirait JAMAIS – seulement lorsque le vaillant Gino Odjick retrouverait toutes ses dents dans ‘yeule –, eh bien, sachez que les Jets s’en vont incidemment en finale. Tout à fait, et ce pour une deuxième fois en trois saisons. Faque, bande de sainte ni touche au cul meurtri que vous serez bientôt, une question s’impose ici : quel genre de monstre Charlie Phaneuf pourrait-il créer avec les Blues? (On le sait, cette formation chie carrément des ressources par tous ces orifices connus.) Bonne question Jean-Maurice, en effet. Une chose est sûre, si on est sur le point de se faire éclater les valseuses pour un mot, ce sera sûrement « crac-Blues-hue »!


Longue vie à la note grave.



Quand tes Blues ne passent plus dans la porte, comme aurait dit Offenbach, c’est probablement parce que Charlie Phaneuf est aux commandes du club depuis peu. Les experts sont unanimes, Phaneuf vient de créer une puissante machine de guerre à Saint-Louis. Son système a été prouvé sous d’autres cieux. Les « Foutus » Jets, comme on les appelait lors de leur conquête de la cyber-coupe FHL, en saison 6, sont présentement en finale pour cette huitième et dernière saison ever de ladite ligue. Indeedement, le DG controversé avait l’habitude de faire de grandes choses avec des miettes, mais à Saint-Louis, Phaneuf travaille avec du vrai coq au poivre. Les ressources et le potentiel de cette équipe est inexorable et, déjà, Phaneuf a fait plusieurs moves afin d’amener sa mentalité dans sa nouvelle maison. Si « pas de cochon dans mon salon » est un adage courant chez les baby-boomers de ce monde, on peut dire que « des jambons dans ma division » est ce qui s’applique le mieux, selon certains confrères, lorsqu’ils décrivent l’outillage de cette formation vigoureuse.

Selon les experts, le corps défensif est ce qui pourrait faire des Blues la prochaine dynastie de la LNHS. Avec les Pietrangelo, Shattenkirk, Bouwmeester et Polak, l’augure était assez bonne, forcément. Toutefois, le boss en a ajouté une couche. Même deux. Il a d’abord amené son bon vieux comparse russe, en la personne « faite en brique » qu’est Anton Volchenkov. Il est aussi allé chercher Jared Cowen, ce futur format géant de haut niveau. Puis, il s’est ensuite muni d’un couvercle digne d’un pot Masson, transigeant l’énigmatique Jeroslav Halak en échange de Ryan Miller. Le gardien avait d’ailleurs fucktopement commenté après le trade, chevelure au vent : « Je peux dorénavant viser non pas une, mais plusieurs coupes! »

À l’attaque, des noms frêles tels que Derek Roy, Jaden Scwartz, T.J. Oshie, Alexander Steen et même Magnus Pajaarvi ont pris le chemin de la poubelle, faisant place aux coriaces Martin Hanzal, Blake Wheeler, Zack Kassian, Ryan Clowe et Paul Gaustad. Ajoutez à cela les éléments robustes déjà en place tels que Chris Stewart, Brenden Morrow et David Backes, puis il faut avouer que cette armée pourrait devenir aussi crainte que l’Easy Company américaine le fût lors de la deuxième guerre Mondiale en Allemagne.

_________________


avatar
DG*DUCKS
Admin
Nombre de messages : 1402
Équipe : ANA
Réputation : 5229
http://lnhs.forumofficiel.com

Re: STL Today.com

le Mar 24 Déc - 20:58
Mes hommages!

_________________
Karim Acharid - DG des Ducks de Anaheim
avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 25 Déc - 0:51
Thx bro, t'es bin smatte !

Pour le texte j'ai recyclé un brin, mais pour le montage néo-cheap : j'ai donné!

_________________


avatar
DGViau
DG Vétéran
Nombre de messages : 1328
Équipe : MIN
Réputation : 3159

Re: STL Today.com

le Dim 5 Jan - 17:24
Osti d'hostile que j'aime le pain pis le sang Phaneufesque (ou phallesque) !
avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Dim 5 Jan - 19:02
Haha! Mon pain est toujours bien chaud!

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Lun 27 Jan - 17:38
Pientrangelo orchestre la victoire contre les Leafs !



Le défenseur étoile empoche quatre mentions d'assistances dans cette belle victoire de 5-3 aux dépens des Leafs de Toronto.


St-Louis, Ville d'Ozzy

Qui a dit que les Blues allaient rester dans le fond de baril pour l'éternité et plus encore? Les dé-testeurs, probablement, ceux et celles qui souhaitaient voir cette équipe de vaillants soldats se casser la gueule en cette première saison LNHS. Pourtant, malgré un lent départ, toute la direction, à Saint-Louis, ville du Blues et du Jazz smooth, tendait à rester positif. Le DG, Charlie Phaneuf, avait d'ailleurs fait « jaser » durant la semaine, avec un Tweet sur les internets : « connaissez-vous l'expression les derniers seront les premiers? »

En tout cas, dans cette belle victoire, ce qui en fait deux de suite si l'on comptabilise le blanchissage de 3-0 sur Nashville la veille, Alex Pientrangelo aura été saillant, amassant pas moins de 4 passes au total. Du gros stock, en effet. Mais ce n'est pas le seul à avoir brillé, l'enragé de la tirelire Ryan Reaves aura lui aussi épaté, fusillant un goal et ajoutant une passe. Pas si mal pour un dude sans cervelle répertoriée et qui évolue sur le quatrième trio. Notez que Ryan Kesler s'est blessé dans ce triomphe, il devrait rater les deux prochains matchs.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Lun 27 Jan - 17:40
Les Blues en mode West Germany,
aussi étanche que le mur qui l'accompagne.




St-Louis, ville d'Ozzy

Hey? Hey? What do you say? Eh oui, les Blues sont en mode érectile, ils remontent au classement et le hype chez leurs fans, un peu comme à Montréal pour cette généreuse Heidi Van Horny, s'élève au rang de cyber-monstre. C'est que les Blues connaissaient un début de saison difficile, mais ils naviguent présentement sur le nuage d'un joli W3 bien mérité. Bref, après s' être claqué les Prédateurs et les Leafs, ce sont les pauvres Flyers qui ont dû s'avouer compressés face au rouleau des Blues.

Dans ce gain, Ryan Kesler était sur la touche, mais le jeune chien fou Zack Kassian avait sa chance sur la deuxième unité. Il n'aura pas déçu, dynamisant le reste de son trio ; Martin Hanzal a d'ailleurs inscrit deux buts. De ce fait, tout porte à croire que Kassian aura un deuxième match sur ce trio, puisque Brendan Morrow s'est blessé à la fin du match. Rien de bien grave, mais il devra raté au moins un match. Parlant de prochain duel, ce sera contre les Sharks. JS Giguère devrait être d'office.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Jeu 30 Jan - 9:20
Les Blues retrouvent l'harmonie, victoire de 6-2 sur les Sharks!


[Sur un air connu de James Brown] : « We gonna have un funcky good time...»


Saint-Louis, ville d'Ozzy.

Boushakalaka, comme dirait c'te joueur de basket afro-américain après un slam dunk bien viril. Les Blues, après avoir marqué des buts au compte-gouttes cette saison, viennent d'en inscrire six. Il faut l'avouer, le chiffre six en est un qui se prend toujours bien : « Je vais te prendre un six-pack d'O'Keefe tablettes, je vais te prendre un six morceaux de poulet transgénique, j'aimerais entendre Six-Six-Six The Number Of The Beast d'Iron Maiden...»

Il faut croire que les remaniements de trios auront porté des fruits. Pour un, Chris Stewart s'est carrément déchainé dans ce gain, tamponnant un truc de la calotte : trois fucking buts, oh! En compagnie de Martin Hanzal et de David Backes, l'affaire fut d'un excellent Ketchup ; aigre et non-crémeux comme on l'aime. De la chimie? Assez pour faire un Meth-lab qu'on vous dit. Hanzal et Backes ont tous les deux obtenu trois passes chacun. Du gros stock. Mention honorable à Paul Gaustad qui, lui, a succubé deux mentions d'assistance au passage. Siphon des bois, comme dirait l'autre.

Demain, les Blues seront en concert, encore une fois à Saint-Louis, ville du jazz, contre les ô combien dangereux Capitals de Washignton. La composition des trios devrait être un brin différente, puisque ce sera le retour du vaillant Brendan Morrow, ce chien fou qui mordillerait père et mère pour un petit bout d'os. Bref, un vrai chien fou.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 5 Fév - 9:59
Les Blues remportent un festi-buts de 6-5 contre l'Avalanche!


Shattenkirk termine le match avec deux mentions d'assistances et un ratio de +4.


STL, ville d'Ozzy

Malgré les blessures, malgré tous les démangeaisons rectales que les Blues subissent en ce début de campagne, la troupe de Hitchcock a su se lever encore une fois ; elle a su s'adapter et en faire juste assez afin de remporter un deuxième gain de suite. Avec cette victoire, arrachée comme lorsqu'on soutire le trois-quart du loyer à un gars sur le "BS", les Blues sortent enfin la tête hors de l'eau. Oui, puisqu'ils peuvent finalement gouter à la huitième place au classement, à l'heure où l'on se parle. Ça fait du bien par où ça passe, comme dirait c'te gars.

Dans ce gain, Blake Wheeler aura été saillant, avec une récolte de deux buts. Attaboy! Dany Heatly, ce mal aimé, en est un qui aura su se montrer utile, et ce malgré qu'il évolue sur le quatrième trio seulement, avec un but et une passe. Brendan Morron et Kevin Shattenkirk ont contribué avec deux passes chacunos. Du gros stock.

Notez que Martin Hanzal s'est blessé lors de la rencontre, puis que Ryan Miller n'est toujours pas à 100% lui non plus. Ils sont donc deux cas douteux pour le duel de demain, contre Nashville. Ryan Reaves et Reto Berra seront probablement rappelés des mineurs.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Jeu 6 Fév - 19:08
Les Blues soutirent un autre gain, 3-2 face aux Prédateurs!


Malgré six désavantages numériques, les Blues ont su conserver la victoire.


Saint-Louis, ville d'Ozzy

Non, il n'y a rien de facile dans le monde du cyber-sport. On va se le dire, l'amateur se sent floué gros temps par les temps qui courent. De un, il n'a toujours pas vu une seule maudite bataille. Et, on le sait, lorsque le fan moyen n'a pas la chance de voir un peu de sang au hockey, c'est généralement sa femme qui en subit les contrecoups ensuite. Il y a aussi les blessures qui inquiètent l'état-major, à Saint-Louis. Ryan Miller ne semble pas vouloir recouvrir de sa tuberculose, Backes est toujours "out for a while", et là c'est Ryan Clowe qui s'est blessé. Ma parole, y'a-t-il un médecin dans la salle? Sommes nous sur le point de voir un DG trader son soigneur d'équipe? « Euh moi, j'aimerais créer le docteur Mulder s'il vous plait ; lui mettre au moins 90 dans la cote des trachées.»

Anyway, malgré les désagréments, les Blues en ont gagné une autre, ce qui en fait trois de suite. Tenez-vous bien, car c'est le gros sale de Ryan Reaves qui a tamponné le but gagnant. Attaboy mon gros singe! On aimerait ça que tu te serves de tes « poings », mais là ce sont tes « points » que tu as utilisé. Le cerbère JS Giguere était encore une fois d'office, lui qui a plutôt bien paru, pour une fois. Sera-t-il de retour demain, ou fera-t-on appel au jeune Reto Berra? Oh, bonne question Jean-Maurice. C'est Columbus demain, alors pas de tir au flanc.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Ven 7 Fév - 20:10
Bro, les Blues t'en feu ! W4 !



Saint-Louis, ville d'Ozzy

Comme le dit l'adage : "Avec de la patience et du saint-doux, un éléphant sur le cul d'un pou". Ou la version d'Hochelaga : "Avec ta pitance pis du houblon, ta bonne femme sur le cul d'un morpion". Anyway, tout cela pour dire qu'après un début de saison difficile, pour les Blues, ceux-ci sont maintenant au quatrième rang de l'Ouest. Oh, ne faites pas l'autruche. D'abord c'est que vous êtes déjà assez laid ainsi, puis ensuite, oui, c'est qu'on vous l'avait dit. La vérité, c'est que les saisons sont longues. Or, l'avatange d'un début de saison ardu, c'est qu'on doit jongler avec son staff et, du coup, on apprend rapidement à connaître ses effectifs comme le fond de son scrotum.

Subséquement, malgré la blessure à David Backes, puis les problèmes de santé de Ryan Miller, les "sweet saint Blues" voguent au grés d'un renversant W4. Cette fois, ce fut un gain de 3-1 sur Colon-bus. JS Giguere était d'office et a enfin pu offrir un bon rendement. Ryan Kesler a marqué deux fois. Du gros stock!

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Sam 8 Fév - 19:06
The Blues don't loose ! Cinquième victoire de suite !




Saint-Louis, ville d'Ozzy

Et voilà, c'est un cinquième gain d'affilé pour les Blues. Les Coyotes furent les victimes cette fois, baissant pavillon par un score de 3-1. Ryan Miller a été solide, stoppant 26 rondelles fusillées vers lui, et Alex Pientrangelo a contribué gros temps, encore une fois, avec un but et une passe, dont le but gagnant. Dans les faits, cette équipe est affligée par les blessures, mais peu importe, elle continue de gagner. Cette fois, Hanzal, Clowe et Backes avaient été laissés de côté. C'est donc Ryan Reaves et John Scott qui avaient été called back. Next stop, les Habs. On va se le dire, on est dû pour perdre.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Lun 17 Fév - 10:14
Les Blues estampillent les Scens deux fois de suite!

Un gain de 5-2 this time.





STL, ville d'Ozzy

Ça joue, ça kill, ça dead, ça déglingue. Bref, amènes-en des expressions de jeunes riverains du Nord afin de décrire les succès des Blues, présentement, parce que : ça le fait gros temps qu'on vous dit. L'équipe jouait déjà très bien, mais avec le retour de Backes, les trios sont plus solides que jamais. Ou comme l'a si bien dit Alex Pietrangelo après le doublé face aux Sénateurs d'Ottawa : " On est venu, on a vu, ils l'ont eu dans l'cul..." D'ailleurs, dans ce gain de 5-2, ce Pietrangelo aura été fumant, avec un but marqué et neuf lancers effectués. Du gros stock. Un autre qui fait bien depuis une lurette pas trop loin, c'est le jeune Zack kassian. Il a été promus sur le deuxième trio et il en profite : 1 but et une passe dans ce match. Notez que tous les trios ont produit aujourd'hui. Brendan Morrow a snipé deux fois. Demain, les Blues reverront encore une fois les Jets sur le chemin. On va se le dire, les Jets risquent d'être aussi enragé qu'un résident d'hochelaga qui vient de se faire couper sa prestation.

_________________


avatar
DG*DUCKS
Admin
Nombre de messages : 1402
Équipe : ANA
Réputation : 5229
http://lnhs.forumofficiel.com

Re: STL Today.com

le Lun 17 Fév - 11:12
Attend de rejouer contre moi mon chacal que je t écrase a nouveau :p 

Sinon belle article et lache pas! La coupe doit rester dans la famille!

_________________
Karim Acharid - DG des Ducks de Anaheim
avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Lun 17 Fév - 11:32
Les Blues feelent Jazz, six victoires de suite !





STL, ville d'Ozzy


La question que notre bon Jean-Maurice simili-national ce pose, ce matin, arborant ses pantoufles en fan-tex et son coton ouaté plein de tâches de beurre, est la suivante : qu'est-ce qui peut être mieux que de gagner six victoires de suite, à Saint-Louis? Pas grand-chose, à vrai dire. Présentement, le coeur de la ville bat pour les Blues. Écoutez, le club est au troisième rang dans l'Ouest, et rien ne semble pouvoir l'arrêter. Bref, les fans s'identifient à cette équipe, elle qui travaille d'arrache-patin à chaque soir. Malgré les blessures, on le sait, la troupe de Hitchcock continue de compresser la compétition ; elle gagne presque toujours de la même façon. Oui, lorsque les Blues sont en show, vous êtes assurés d'avoir des matchs ardemment disputés, avec beaucoup de mise en échec et de l'émotion dans le prélat.

Encore cette semaine, c'était le centre Ryan Kesler qui s'était blessé. Hitchcock avait donc dû faire appel au bouclier numéro un de l'équipe, soit le gros saligaud de Paul Gaustad. C'est vrai, lorsque Gaustad patrouille le poste de centre numéro un, l'équipe ne perd pas souvent. Backes s'était lui-aussi escamoté un brin, il évoluait ainsi sur le troisième trio. Maxime Lapierre - probablement la meilleure bouée de sauvetage du circuit - s'était amené en renfort afin de zigonner le quatrième trio (avec Heatly et Clowe : pas de la marde).

So, contre les Boltz, eux qui ont plus l'air d'un flash de statique dans les couvertes durant la nuit, que de la foudre elle-même (ces temps-ci), les Blues ont fait ce qu'ils savent faire de mieux : « pounder » ! Les Blues ont dominé 30-23 au niveau des tirs. Puis, c'est Danny Heatly qui a ouvert le pointage - du haut de son 82 de scoring de gars qui joue sur un quatrième trio -, le tout sur des mentions d'assistances de Ryan Clowe et de Maxime Lapierre. Y'a pas à dire, la première pierre était lancée.

Aucun but ne fut inscrit en période médiane, alors que les Bolts ont été limités à 4 petits lancers marlos. Et, lors du dernier tiers, les Blues ont finalement cloué le bec de Tampa pour de bon, et ce, sans nul besoin d'un paratonnerre, forcément. Chris Stewart a d'abord tamponné son treizième de la campagne, et Blake Wheeler a ajouté le but d'assurance ensuite. Subséquemment, cette bande de valeureux guerriers enregistrait son sixième gains d'affilé. Du gros stock, on s'entend.

Demain, les Blues recevront les Devils du New Jersey, eux qui surprennent tout de même, tenant tant bien que mal la route dans la puissante association de l'Est. Kesler devrait encore une fois raté un match, Backes sera évidemment un cas douteux.

_________________


ThePorn
DG Établi
Nombre de messages : 776
Équipe : MTL
Réputation : 2315

Re: STL Today.com

le Mar 4 Mar - 18:55
Charlie09 STL a écrit:


Annoncé en grande primeur ici même!!!

Bientôt tu va avoir de vrai photo de Miller dans un uniforme des Blues a exploité, plutôt que c'est montage photoshopé digne de ma grand-mère!
avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mar 4 Mar - 19:08
Haha, en effet Gilles!

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Jeu 12 Juin - 23:20
Les Blues soulèvent la première coupe LNHS !





Saint-Louis, Missouri

D'abord, un petit aveu pour commencer le topo ; les séries éliminatoires de la cyber-Coupe Stanley m'exciteront toujours le poil du Bobby Schnoll. Et pas à peu près. C'était vrai du temps de la RSHL, c'est encore vrai aujourd'hui. Incapable de me défaire de leur emprise. Les séries du FHL, c'est comme la potion magique d'Obélix, ou le jus de pêche de chez Tim Horton ; extra-sucre ! Une fois que t'es tombé dedans, plus moyen de s'en priver. Oui, l'odeur des séries flotte encore dans l'air, et ce même si c’est parachevé depuis quelques lurettes. La sentez-vous ? C’est encore palpable ; un peu comme une vielle flatulence style « crispy bacon » dans le backstore. Oui, c’est terminé. Et oui, les Blues l’ont emporté. Que d’émotion, en effet. Puis, le compte à rebours vers la saison deux est maintenant ébauché. Bref, pas sûr que nous aurons un gouvernement sans collusion, ou des chefs sans paradis fiscaux aux Barbade – de la justice ? Yeah right, seulement dans les films dude –, mais je peux vous garantir que nous avons eu des séries minatoires excitantes à la puissance « Ryan Reaves » (86 d’intensité, oh!). On ne peut pas tout avoir.

Voici donc un petit survol sur le parcours abracadabrantesque qu’aura connu les Sweet Blues, afin de se rendre jusqu’à l’ultime. Ils ne l’auront pas eu facile, oh que non. Pas comme une lame de couteau qui s'enfonce dans du beurre ; plutôt comme tenter de diluer une roche dans de l’eau. M'enfin, les Blues ont d’abord rencontré les Canards de l’Ouest, dans une série qui en fut une pour homme seulement. Et pas dans le sens de bains publics des alentours du métro Beaudry, plutôt dans le sens de jouer dur. Bref, il fallait se référer aux lyrics de n'importe quel groupe gore métal du marché pour comprendre la gravité de la situation, comme celle de Cannibal Corpse, de Sepultura ou de Kataklysm par exemple. En voici quelques extraits, avec une traduction libre ! Cannibal Corpse : « Evil people with evil minds » (Du monde pas gentil avec des idées pas super chouettes), Sepultura : « The night of doom has come » (On va jouer à Doom toute la nuit, viens !), Kataklysm : « Worthless to test this power » (Vas-y, essaye-le, mouille tes doigts et calice-les dans ‘plug). Donc, après une série de fou, les Blues l’ont emporté en sept. Tellement atterré à Anaheim, le GM Kevin Gagné aura dû se retirer après coup.

On allait ensuite apercevoir les vieux Coyotes secs de Phoenix sur le chemin de Saint-Louis. Et, bien qu’on croyait que les vieux Chacals briseraient en deux sous l’impact des robustes ludiques des Blues, ceux-ci auront été aussi coriaces que la Peste Noire qu’on vous dit. Encore une fois, un septième match aura été nécessaire. Dans les faits, on se rappellera que les Coyotes menaient la série 3-1 à un certain point, mais un renversement de situation aura tamponné les vieux Chiens du désert en vacances. Le gardien JS Giguère avait remporté le sixième match, dans une technique appelée « one-two punchs », et Ryan Miller était venu boucler la boucle ensuite, lors du septième et ultime match. 

Arrivait ensuite les surprenants jeunes loups de Dallas, qui eux, venaient de clancher les puissants Hawks et les encore plus puissants Kings. Ils surgissaient dans cette série avec l’étiquette de « tueurs de monstres » de coller dans le front. Et, encore une fois, un septième match aura été nécessaire. Pas reposant souvent, on s’entend. Dans les archives, les Stars menaient la série 3-2, mais le combo « one-two punchs » fut encore une fois la clé pour coach Hitchcock. On connaît la suite, Jiggy Giguère a d’abord remporté le sixième match, puis Miller s’est chargé de fermer les livres. 

Et au final, le Canadien se retrouvait sur la route des Blues. On va se le dire, avec trois septièmes matchs dans le caisson, les Blues étaient maganés en maudit. Cependant, qu’à ce kick-down ne tienne, et comme la devise de l’équipe ne l’indique (« whatever it takes »), les joueurs ont mis les bouchées doubles. Mais surtout, mettons que la profondeur de l’alignement aura pesé lourd lors de la dernière étape. Les Blues ont alors triomphé en six rencontres, devenant ainsi la première équipe à soulever une cyber-coupe dans la LNHS. Attaboy, mes hommages, pis toute.  

Difficile de nommer un joueur qui aura été plus utile qu'un autre durant les playoffs. Il y avait un vrai travail d'équipe qui sévissait ; le groupe était uni. Tout le monde y a mis du sien. Tellement familial, on s' échangeait même les seringues lors des prises d'hormones. De Blake Wheeler à Ryan Kesler, en passant par Ryan Miller et Ryan Reaves, tout ce beau monde aura joué un rôle important lors de cette conquête. 


Courtoisie : Charlie Phaneuf

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Dim 15 Juin - 9:19
Le Off-Season commence : Franzen débarque !




Saint-Louis, Missouri

Eh oui, c’est le party time. C’est le moment d’amener la cyber-coupe dans un bled quelconque de la campagne, comme par exemples (il vaut mieux ne pas dire d’où on vient parfois) : Montcuq, Bouc-Étourdi, Deux Verges, Monteton ou Fourequeux. Le mush et les groupies fournis, on déploie pour au moins cent piastres de feu d’artifice du dépanneur du coin – style Benson and Hedges qui font la pyrotechnie rendu-là. Les Shapeshiffters dans le prélat : « Disco disco, good good !». On en profite, c’est sûr, un peu comme dans l’expression « launch yourself lousse like a crazy one in the pocket ». Cependant, la débauche n’est que de courte durée et la dure réalité revient rapidement vous glacer le portefeuille. Bref, vous n’avez pas gagné à Loto-Max ; il faut donc retourner travailler. Bon goyim, bon. Il y a aussi la compétition qui deviendra encore plus corsée, surtout dans l’Ouest, avec des « fous clubs » tels que Chicago et Los Angeles : **se recroqueville en boule et suçote son pouce…

Faque, pas de tires aux flancs pour le GM Charlie Phaneuf, pas de doigts de pieds en éventails pour tu-suite ; pas d'abus dans la O'Keefe tablette non plus, ni de soirée « putes et cocaïne » sans lendemain. La gloire du moment tend à la fête, certes, la satisfaction engendrée par le récent triomphe est telle une bonne démoulure sur le trône (après avoir trop mangé chez Scores mettons), mais la réalité amène un autre mot dans la bouche de Phaneuf, et ce mot c'est : « Dynastie » !

So, le off-season vient de commencer dans le giron de la LNHS et, déjà, les Blues ont débuté leurs réajustements de l’alignement. Tsé, off-season ne veut pas dire que c’est la période où il faudra mettre du « OFF! » contre les moustiques. Eh non. C’est surtout l’époque de faire le ménage dans les vieilles affaires et de s’enligner sur la deuxième saison. Certains clubs iront pour une peinture de statut-quo (t’as-pogne-tu?), d’autres tenteront une poussée ultime vers de nouveaux sommets. On sait que plusieurs équipes seront remplies d’espoir afin de se rendre le plus loin possible, alors que d’autres opteront pour une reconstruction sans collusion.

Pour les Blues, comme mentionné d’entrée de jeu, il est clair que le mode « dynastie » sera activé. Et déjà, Charlie Phaneuf a amené un vétéran de plus avec le club, on parle de Johan Franzen bien sûr. Ce gros et vaillant suédois possède le format idéal afin de jouer sur le troisième trio, en compagnie de Paul Gaustad et de Ryan Clowe. Phaneuf a d’ailleurs bien voulu commenter sa transaction : « Les bons joueurs avec beaucoup d’intensité et de responsabilités défensives en vrac dans le baluchon sont rares, ou très dispendieux. Franzen était le meilleur produit disponible, surtout au niveau de l’expérience, sur le marché, et il ne coute pas les burnes du scrotum, voire les yeux de la tête, alors nous avons payé le prix. Nous sommes très fier de cette acquisition. »

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 23 Juil - 0:43
LNHS quand tu nous tiens !




Saint-Louis, Missouri


Quand l’écrasement d’un Boeing 777 de la compagnie Malaysian Airlines devient encore moins probable qu’une paire d’as qui ne paye pas, mais qu’on en a que pour notre LNHS still, c’est que l’amour pour cette ligue est grandiose. Fuck Press TV, au diable la guerre, je prépare mon line up, moé ! Certains directeurs généraux moins expérimentés, mais encore plus excités que le rapper GI Joe Bigstar Hochlyhood –  lui qui nous a sorti un autre grand succès dans le monde du Rap Queb avec le tube Sexy Body –, lanceront à « brûle un fond de culotte pour point » que l’entre-saison fut d’une longue durée. Voici-là une réaction typique pour une verte recrue. Bien sûr, ils ont tout faux. Car les vétérans le savent, le premier off-season de la LNHS (including un draft) fut un grand succès. En effet Giles, surtout que l’intermède s’est déroulée en pleine période fesse-tivalesque de l’été.

Ceci étant dit tho, avec la patience maganée ou pas, il faut avouer qu’il s’en passe des choses, en ce temps de l’année, et que plus rien ne pourra nous étonner, ou presque. Tsé, qu’un palestinien soit tué à Gaza par l’armée israélienne, ou que Mathieu Charbonneau, Dg à Tampa, liquide l’un de ses joueurs vedettes, un fait demeure, c’est que les poules devraient commencer à se caller des rendez-vous chez le dentiste, ou que Jean-Claude Van Dam est probablement sur le point de faire un nouveau BON film. Toute se peut.

Rendu-là, peut-être que les Mayas s’apprêtent à se réincarner afin de nous annoncer, et ce en grande mondiale oh, qu’ils ont révisé leur calendrier. Eh oui, voilà qu’la semaine des quatre jeudis deviendra réalité ! Bah, de toute façon, à quoi bon tenter de te crémer le gâteau, puisque tu t'en calices comme dans les années mille-neuf-cent-tranquille. Tout ce qui compte pour toi, c'est que ton équipe participe à la prochaine danse des Minatoires. C'est de bonne guerre, les bonnes dispos se font rare, l'espoir stimule. Mais si tu le veux bien : on s'en reparlera après vingt matchs de disputés au calendrier.

Et attention, là n’est pas le seul danger face à ton engouement psychotique débordant, le jeune. Oui, toi qui essais d’arrêter de fumer avec des cigarettes électroniques, sache que ça tue autant, sinon plus, que le tabagisme passif. Écoute, on s’en va te l’apprendre to the go : la fiole de jus qui fait ta petite boucane à saveur de sorbet aux fraises transgéniques, bin y’a du fucking formole dedans ! Tu sais ce que c’est, le formole ? Oui, c’est là dedans qu’on conserve les fœtus. Et c’est là que je t’entends
dire : « NOÏCE ! ».

Ayway, y’a plein d’autres produits crissement toxiques dans ces cigarettes tendances, genre qu’on ne peut même pas prononcer tant et tellement y’a des syllabes compliquées, et ce à moins d’avoir un Bac en chimie. Mais vas-y, entre dans des endroits branchés tel un hypster manqué en faisant de la boucane aussi virilement qu’un Pierre Falardeau ou qu’un René Lévesque en pleine télévision (ça c’est dans ta tête, puisqu’en réalité t’as plutôt l’air d’une taffiole – désolé, mais fallait que quelqu’un te le dise).

Bref, c’est un peu comme les choix au repêchage, ou les nouveaux prospects qui seront créés incessamment : c’est du « queef » de Mère Teresa, ou de la marde de Pape (c’est selon). C’est full-cool, très tendance, puisque c’est le hype du moment. Yay ! Cependant, la vérité en est autrement, glaciale ; le genre qui laisse froid dans le dos. Bang ! Tu viens de comprendre. Voilà des ressources qui ne vont pas t’aider avant la saison quatre. Et c’est hypothétiquement parlant ; voire si tout va crissement bien dans le développement du cyber-jeune. Encore une fois ? LA SAISON QUATRE ! You know, c’est long en joualvert, d’attendre la saison quatre. Faque, respire par l’orifice de ton choix et slaque la poulie lors de tes demandes dans les négociations.

Bottom line, et c’est l’évidence même, c’est que d’aller faire un hot-box dans ton char (voire se claquer un gros trois et demi avec les fenêtres montées) en compagnie de Snoop Dog, X-ibit, le gros Action Bronson et le chef du Bloc Pot lui-même, eh bien, ça serait peut-être moins nocif pour ta santé que de passer la journée à presser le bouton refresh du roster, le tout afin de voir si PL l’a updaté et que tu pourras enfin apercevoir les cotes de tes nouveaux prospects. Think about ça.

Chez les Blues, donc, tout va pour le mieux et la confiance déborde du scrotum, pour ne pas dire du paquet. Euh, du sachet, dis-je mal. M’enfin, Charlie Phaneuf est allé sur le marché durant l’entre-saison afin d’ajouter encore plus d’expérience et de leadership à sa charpente championne. C’est alors Bryan Bickell et Johan Franzen qui furent paratroopés à Saint-Louis. Les médias ont bien hâte que la saison débute, les médias aussi. Charlie Phaneuf a aussi laissé sous-entendre qu’aucun autre changement ne devrait avoir lieu, mais les rumeurs qui amènent Joe Thornton et Shea Weber à Saint-Louis continuent de nourrir les internautes.

Courtoisie : Charlie Phaneuf, t'entends ?

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 17 Sep - 10:20
LES BLUES CONTINUENT DE JOUER EN MI-MAJEUR !

(OH, JOKE DE MUSIQUE... TA YEULE!)



Missouri, Saint-Louis

Gros match nul de 3-3 face au Canadien aujourd’hui. Malgré le ralentissement forcé de l'Internet par les Américains, en ce jour, puis le fait que David Backes, le capitaine des Blues, est out pour encore une secousse, l'équipe a joué du hockey assez inspiré. C'est donc de bonne augure, elle qui a connu un début désastreux. À vrai dire, de voir la formation jazzienne s'enliser autant en début de campagne, surtout pour les fans, eux qui l'avaient vu soulever la coupe la dernière saison, c'était presqu'aussi douloureux que du « Boston Wanderer » – Bon là, je t’avertis, tu peux googler ce terme, mais watch-out, parce que c'est hard. Ah, les non-limites de l'Internet, qu'elle joie romantiquo-jouissive. By the way, coach Hitchcock a avoué aux médias ne pas avoir détesté du tout la tenue de Martin Hanzal au poste de centre, en l'absence de Backes. C'est donc dire que cela pourrait être permanent, ce qui enverrait Ryan Kesler à l'aile lors du retour de Capitaine America.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 17 Sep - 10:20
Victoire de 5-1 ; quatrième de suite !



Missouri, Saint-Louis

Qui aurait cru que les Blues connaitraient un tel réveil ? Jean-Maurice probablement, mais mettons qu'il ne devait pas le crier sur les toits. Il en glissait un mot à sa femme apès le coït, mettons. Toujours est-il que ça n'allait guère après dix matchs, alors que les Blues étaient dernier au classement. Eh bien, ils sont maintenant en pleine montée "d'André pis Aline". Oui, la troupe de Hitchcock escalade le classement à la Silverster Stallone dans le film Cliffhanger présentement. Quatre victoires de suite qu'on vous dit !

Dans ce gain versus les pauvres Sens, les Blues ont dominé presqu'autant que Jay Rice le fait sur sa femme depuis quelques années. Le cliqueur des tirs ne ment pas : 42-23. Trois joueurs des Blues auront tarabusté trois point chacun sur l'ennemi, soit David Backes, Ryan Kesler et Johan Franzen. Attaboy ! Demain, même bat-chaine, même bat-duel, car les Blues et les Sénateurs s'affrontent encore. Ma parole !

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 17 Sep - 10:21
Ryan Miller est au sommet de son papillon !

Une deuxième victoire de suite contre les Sens ; 2-0 cette fois.





Missouri, Saint-Louis

Malheureusement pour le "Sens-squad", lui qui est essentiellement composé de grosses matantes arborant des coupes de cheveux de type Mullet, dans le genre lesbo-libido-zéro, Mr Sébastien Émond n'est pas Filippe Alou. Eh non, malgré un L4 dans l'péteu, il ne pouvait donc pas garantir la victoire. C'est que, ayant perdu 5-1 la veille, le belligérant avait prédit une victoire des siens lors du "Blues-Sens prise deux". Vilain-vilain... Toutefois, c'est plutôt le rouleau compresseur des Blues qui a encore une fois pris la gitane par les cheveux ; une machine qui ne manque certainement pas d'huile par les temps qui skatent, que ces Blues. Gain par jeu blanc, donc, avec une marque finale de 2-0. On va se le dire, les champions en titre sont back dans l'game, eux qui se pavanent avec un joli W5 en or d'accroché au cou. L'équipe est au sixième rang dans l'Est et elle poursuit sa montée érectile. On se souviendra que la troupe de Hitchcock faisait peine à voir après dix rencontres, elle qui était littéralement dans le fond du baril Kentucky.

Dans cette "marvelous victorius", les Blues ont appliqué leur système sur les pauvres Sénateurs, eux qui auront finalement mordu la poussière de glace. Les lancers affichaient 29-22 après 60 minutes de jouées, Kesler et Backes ont tamponné des buts, puis Ryan Miller aura été parfait. D'ailleurs, après un début de saison de pure-shit, le cerbère étoile est de retour au sommet. Ses statistiques personnelles ne mentent pas : 2,17 de moyenne de buts alloués et ,910% d'efficacité. Du gros stock, considérant qu'il semblait avoir les deux patins attachés ensemble en levée. Dans cette partie, il aura réservé son meilleur arrêt face à Bobby Ryan, lors d'une échappée. Ce dernier l'avait déjoué du revers, a lancé dans la lucarne, mais Miller, étendu de tout son long, est parvenu à soulever son gant assez haut et ainsi gobber le disque in extremis. Big save !

Demain, les Blues visiteront les Jets, eux qui sentent Lise gros temps cette saison. Oui, c'est ça : ils s'enlisent. Ilya "Space Cowboy Piu Piu Étoilé" Bryzgalov sera devant la cage de Saint-Louis. Verra-t-on un W6 demain au classement ? Bonne question Jean-Maurice.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 15 Oct - 21:55
Kesler tranche en prolongation !



Missouri, Saint-Louis

Beau petit match plate entre les Insulaires et les Blues. Mais, comme le dit l'adage, on s'en calice, vu qu'on a gagné. C'est vrai, l'amateur de Long Island aurait sûrement voulu être remboursé après un tel non-spectacle. C'est que l'équipe locale a lancé 23 fois seulement sur le gardien Ryan Miller, pendant que les Blues, eux, ont dirigé 26 rondelles sur Antti Niemi. Que voulez-vous, c'est le style préconisé par les Blues. On ne fait pas dans la dentelle, on ferme le jeu. C'est une stratégie qui occasionne des sécheresses à l'attaque, certes, mais la défensive se porte à ravir. Cette fois, Ryan Kesler est venu trancher le débat en overtime, le tout bon pour un triomphe de 2-1. L'équipe se bat pour une place en série, espérons que cette séquence de deux gains de suite va se poursuivre encore longtemps.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2704
Équipe : STL
Réputation : 4617
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 15 Oct - 21:55
Les Blues soutirent un match nul aux Kings !



Los Angeles, Californie

Eh oui, malgré la présence du gardien Ilya «space-cowboy-piu-piu-music» Bryzgalov, et malgré que le gros Martin Hanzal était sur la touche, les Blues ont tout de même réussi à soutirer un point aux puissants Kings. On le sait, l'équipe de Pierre Lescarbeau est en mode rouleau compresseur depuis plusieurs semaines. L'attaque des Kings est aussi crainte que l'Ebola, puis la défensive est aussi hermétique qu'un plat Tupperware, ou qu'une couche pour vieux incontinent, si vous préférez. Anyway, les Blues aussi ont une bonne brigade défensive. Ils n'ont pas d'attaque, certes, aussi bien dire qu'ils assaillent avec des tire-pois certains soirs, mais bon. Avec du jeu hautement serré et fermé, la troupe de Ken Hictcock est sortie de la Californie avec au moins un point de plus en banque. Ce n'est pas le Pérou, me direz-vous, c'est vrai. Cependant, avec la situation dans laquelle se retrouve les champions en titre, au classement, mettons que ce petit point, fugace d'apparence, se prend aussi bien qu'une O'Keefe tablette par une journée chaude de juillet, après avoir repeint le patio. C'est tout dire.

Avec ce point, la formation est au sixième rang de l'Ouest. Demain, les Rangers s'amènent en ville.

_________________


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum