Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 15 Oct - 22:08
Joe Thornton arrive enfin avec les Blues !


Saint-Louis, Missouri

Renversant, superbe ! Marvelous effort ! Du gros stock ! En veux-tu d’autres ? Boomshakalaka ! Doux Jésus sainte Marie mère de Dieu ! Eh oui, la ville de Saint-Louis est en liesse, puisque le grand Joe Thornton fait maintenant parti de l'équipe. Rendu-là, on peut facilement affirmer que les Blues dérangeront la compétition presque autant qu’un insecte exotique ; tsé le genre qui vous pique et qui pond ses œufs en dedans de vous. À vrai dire, avec la vision de Jumbo Joe dans l'uniforme bleu et jaune, certains experts croient déjà que les champions en titre seront indestructibles. Bref, qu’on peut dorénavant comparer cette machine à une tornade enflammée. Tant que ça ? Oui, ça a l’air que même le Sharknado en tremblerait rien que d’y penser.

Forcément, plusieurs doutes entourent la capacité de Joe à performer en playoffs. Toutefois, on se dit qu'avec une bande aussi enragée et affamée que celle des Blues, que le mariage ne peut qu'être gagnant. So, la question qui s'impose : les Blues pourront-ils passer en mode dynastie et remporter une deuxième coupe de suite ? Beaucoup trop tôt pour y répondre, certes, mais un fait demeure, c'est que Charlie Phaneuf, célèbre DG, vient de régler son problème d'attaque rien que sur un temps qu'on vous dit.

Mentionnons que Ilya Bryzgalov a dû être sacrifié dans le deal, question de faire de la place sur la masse salariale. Le gardien tampon Eddie Lack sera maintenant le second de Ryan Miller. Là-dessus tho, il y a fort à parier que Phaneuf tentera d'améliorer cette position, puisqu'il n'est pas le genre à entamer des playoffs avec un seul bon gardien. Et pour ceux que ça intéresse, sachez que les Oilers d'Edmonton ont reçu Ryan Kesler, Zack Kassian et Jamie Oleksiak en retour de Thornton.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Sam 18 Oct - 9:09
Kesler sort par la grande porte !


Le vétéran recolte un but et deux passes à son dernier match dans l'uniforme des Blues


Missouri, Saint-Louis

Eh oui. Comme c'est souvent le cas lors d'un échange qui se produit entre deux matchs, le joueur sortant de son ancienne formation chie carrément des points. Une façon comme une autre de dire au revoir à ses anciens fans. Et pour le vétéran Ryan Kesler, le phénomène n'allait pas être exclus, alors que ce dernier a engendré un but et deux passes, dans un gain renversant de 6-0 aux dépens des Rangers de New York.

On le sait, Kesler a connu ses meilleurs moments en carrière avec les Blues, alors qu'il avait grandement aidé les siens à toucher la première coupe LNHS, la saison passée. Les fans vont certainement s'ennuyer de ce leader incontesté, ses anciens coéquipiers aussi. Mais, que voulez-vous, le hockey FHL est lui aussi une business. Bref, Ryan Kesler s'est assuré de laisser un bon souvenir, avec une superbe prestation contre le Blue Shirt crew.

Dans les faits, ce fut probablement le match le plus fructueux des Blues cette saison. En plus de tamponner joyeusement l'araignée mauve du Roi Henrik, avec cinq buts, l'autre étant crédité à la fiche du second gardien, les Bleus et Jaunes ont aussi tiré 32 fois sur la cage adverse. Du gros stock. Outre Kesler, le grand Blake Wheeler a lui aussi enregistré trois points.

Demain, la troupe de Ken Hitchcock saluera l'arrivée de Joe Thornton, alors qu'elle visitera les Boltz de Tampa. Le coach a mentionné qu'il entendait placer Chris Stewart et Bryan Bickell en compagnie de Jumbo Joe.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Sam 18 Oct - 9:10
Départ canon pour Jumbo Joe !



Le gros centre a récolté trois passes, dans un gain de 5-2 sur les Boltz.


Missouri, Saint-Louis

Oh que oui ! Jumbo Joe en a mis plein la vue à ses nouveaux fans. Flanqué de Chris Stewart et du gros Bryan Bickell, Thornton aura préparé trois buts. Au sommet de son art, qu'on vous dit. Du coup, les deux gros ailiers, qui n'allaient nul fucking part cette saison, ont tamponné deux buts chacun. Bref, il y a fort à parier que le trio Thornton-Stewart-Bickell sera extrêmement difficile à contrer. Coach Hitchcock voulait sans doute construire un vrai rouleau compresseur en réunissant ses trois joueurs. Eh bien, que dire de plus que : mission accomplie.

Avec ce gain, les Blues sont toujours au sixième rang de l'Ouest, un match ENFIN au dessus de 500. Demain, Martin Hanzal sera laissé de côté encore une fois, alors que les champions en titre affronteront les big bad Pingouins. Ça risque de jouer dur.

_________________


avatar
DG*DUCKS
Admin
Nombre de messages : 1362
Équipe : ANA
Réputation : 5071
http://lnhs.forumofficiel.com

Re: STL Today.com

le Sam 18 Oct - 12:16
Big Joe -4 Smile

_________________
Karim Acharid - DG des Ducks de Anaheim
DG Robert
DG Vétéran
Nombre de messages : 1181
Équipe : TB
Réputation : 2837

Re: STL Today.com

le Sam 18 Oct - 12:18
GO SAINT-LOUIS!!!! Je veux pas que les big bad me rattrapent Razz
avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 11 Fév - 10:50
Ryan Miller et sa défensive brillent !
Victoire par jeu blanc de 3-0, versus les Boltz.


Belle façon d'entamer la saison pour les Blues. Leur DG Charlie Phaneuf s'était attardé à améliorer la défensive durant l'entre-saison, en allant chercher Shea Weber et le grand Braydon Coburn. Pour tout dire, ce blanchissage est peut-être le genre de hockey qui nous attend cette saison, avec les Blues. Bref, dans ce duel versus les Boltz, les Blues se sont montrés indisciplinés, endurant cinq désavantages numériques au total. Qu'à cela ne tienne, l'équipe de Tampa n'aura pu tirer que 16 fois sur la cage de Miller.

À l'attaque, Shea Weber a tamponné son premier but dans l'uniforme des Jazzy Blues, et ce au moyen d'un puissant boulet de canon. Pour le reste, David Backes et Braydon Corburn ont amassé deux passes chacun, pendant que Luke Adam et Martin Hanzal fusillaient les deux autres filets de la joute.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 11 Fév - 10:50
Big Joe tamponne deux buts.
Les Blues l'emportent 4-2 face aux Sabres, mais non sans grabuge.



En effet Gilles, les Blues l'ont emporté par la marque de 4 à 2 face aux Sabres. Il faut dire que l'allure de la rencontre fut passablement partagée, mais l'opportunisme et la hargne des Blues auront pesé lourd dans la balance. Joe Thornton aura donc fusillé deux fois, pendant que Martin Hanzal et Adam Cracknell furent les autres buteurs. À Noter que David Backes a été expulsé du match en première période, lui qui violemment envoyé le grand singe Zdeno Chara aux douches, et ce au moyen d'une percutante mise en échec. Même chose pour Paul Martin au dernier tiers, mais c'est Ryan Reaves cette fois qui s'est occupé de lui. Demain, les Blues rencontrent les Sénateurs.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 11 Fév - 10:51
Quatre victoires de suite pour les Blues !
Ryan Reaves tamponne son premier de la campagne.



Victor Fasht était d'office, mais les Blues ont continué de jouer du hockey inspiré et structuré. Les pauvres Sénateurs n'ont pas pu faire grand-chose, étant muselés 32-21 au niveau des tirs. Outre David Backes qui a amassé deux points, Ryan Reaves a marqué son premier de la saison. It's a great day for hockey ! On sait que le goon évolue maintenant sur le premier trio, en compagnie de Joe Thornton et de Chris Stewart. Cela lui met beaucoup de pression sur les épaulettes, mais le gaillard se comporte en vétéran.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 11 Fév - 10:52
Backes se déchaine face aux Sharks !
Victoire de 5-2 ; Backes tamponne un truc de la calotte.



Une chose que l'on peut dire, et ce sans avoir peur de se faire lancer une tomate, ou une vieille godasse rongée par le calcium, tsé d'un hiver sibérien qui n'en finit plus de finir, c'est que le début de saison des Blues est intéressant. Élémentaire mon cher Watson, comme te demanderait sûrement Trivia Crack, mais l'idée n'est pas là, puisque ce ne fut pas aussi simple que ça. Bref, avec une attaque autant diluée (après la dernière saison) et un Ryan Reaves flanqué sur la première unité, en compagnie de Joe Thornton, les experts se demandaient bien comment les Blues allaient-ils pouvoir engendrer de l'attaque en cette troisième campagne.

Eh bien, face à des Sharkys Sharks plus surprenant que jamais, l'équipe de Charlie Phaneuf a été intraitable et sans pitié. Le cliqueur des tirs affichait 37-16 en sa faveur après le dernier coup de sifflet, pendant que le score rayonnait par un beau 5 à 2. Sans parler que les mises en échec ont illustré un 34-19 en faveur des disjonctés de Saint-Louis. À grands coups d'épaulettes dans le je t'aime qu'on vous dit. Dans ce duel, outre les trois buts du capitaine David Backes, Martin Hanzal, Alex Pietrangelo et Chris Stewart ont tous accumulé deux points chacunos. Du gros stock, alors que l'offensive a produit à la tonne devant le deuxième gardien de l'équipe, soit Victor Fasth.

Les Blues sont maintenant toujours au quatrième rang dans l'Ouest, derrière les étonnants Jets de Winnipeg. On retrouve ces mêmes Sharks au deuxième échelon et les toujours très solide Black Hawks de Chicago au sommet. Demain, les Blues reçoivent l'équipe présidentielle, j'ai nommé le Canadien de Montréal. Ryan Miller devrait être de retour à son poste.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 11 Mar - 13:13
On chante le Blues à Broadway !
Victoire de 6-0 aux dépens des Rangers.



En effet Gilles, dans ce superbe Madison Square Garden, lui qui n'a pas été construit avant les années '90, ce qui veut donc dire, en théorie, que les murs ne contiennent pas d'Abestos – on se le souhaite –, la bande de Charlie Phaneuf plaisantait face à celle de l'honorable Martin Brunette. La vérité, c'est que les Blues ont chanté pour la peine, hier, face aux Blue Shirts, et le prix du billet s'est finalement avéré un peu cherrant pour la plèbe du Big Aple, elle qui était venue voir son équipe jouer avec combattivité devant les coriaces Blues. Déjà que le défenseur étoile Alex Pietrangelo était sur la touche, doublé du fait que la troupe de Ken Hitchcock ne roule pas à un train d'enfer, on s'attendait à un duel au moins aussi intense que le conflit entre Sunnites et Chiites. Eh non. Les Blues de Saint-Louis sont venus enrayer le spectacle qu'on vous dit.

Un gain de 6-0 des Blues, soit le genre de terrorisme territorial qui ferait passer ISSIS pour un vulgaire groupe de jeannettes : Takbir ! Ou, si vous préférez quelques autres métaphores cheaps et bons marchés : comme si le coup de poing sur la gueule devenait légal sans préavis une seule journée dans l'année (POW !), ou aussi spect-enculaires qu'un ass-to-mouth-to-ass-to-mouth, comme dirait c'te Viau, et une défaite qui fait mal tel un tison sur la graine.

Pour tout dire, les Jazzy Blues n'ont pas perdu de temps lors de cette joute, tamponnant cinq buts seulement en première période, chassant ainsi le gardien Cameron Talbot assez rapidement merci. Pauvre gardien ; ça ou participer à un concours de sodomie de requin à l'aquarium. D'ailleurs, certains conspirationnistes doutaient après la rencontre, eux qui ramenaient encore sur la table cette fameuse polémique que certains joueurs des Blues seraient piqués dans le mamelon avec des seringues contenant du Posilac de Monsento. Toutefois, coach Hitchcock a su tourner le tout en dérision lors du point de presse : « C'est sûr qu'il faut parfois transporter les testicules de certains ludiques dans une brouette, mais au moins, les cobails en question produisent des semences de qualité.»

Parlant de semence, plusieurs patineurs ont récolté un beau panier de points lors de cette joute. On pense à Lance Bouma, qui a fusillé à deux reprises. Il a donné le ton au match en ouvrant la marque, et ce au moyen d'un tir-poignets dans la lucarne, ou comme le frénétique commentateur (sur la O'keefe tablette) l'aurait déliré : « Le Doc Mailloux récidive, directement là où papa cache les antidépresseurs : top shelf ! » On pense également à Cal Clutterbuck qui a récolté trois mentions d'assistance lors du gain. Sera-t-il le prochain Bubble Head offert à l'entrée, ou le futur jouet offert dans le Joyeux Festin ? Sûrement pas, mais avouons que cette moisson lui fera sans doute du bien. Outre ces deux-là, Joe Thornton, David Backes, Adam Cracknell et Roman Polak ont tous amassé deux points chacun. Et la mention « participe-action » est remise au cerbère Ryan Miller, lui qui enregistre son troisième jeu blanc de la saison. Miller a stoppé les 22 tirs dirigés vers sa cage.

Avec ce triomphe, les Blues de Saint-Louis sont au plus fort de la course dans l'Ouest, alors qu'ils sont à la porte du huitième rang. Les ex-ex champions sont au neuvième rang avec 34 points, pendant que les Huileux d'Edmonton sont devant avec 36 points. Demain, les jeunes loubards de Calgary s'amènent à Saint-Louis, voire une formation qui semble avoir la mentalité suivante : Avec de la patience et du saindoux, l’éléphant sodomise le pou. Par contre, à l'inverse, les experts se demandent bien si le tout va prendre un jour ou l'autre, car pour l'instant, ça ne va nul part. Qu'à cela ne tienne, il ne faudra surtout pas crisser la vielle charrue défoncée au crack devant les bœufs chez les Blues, car ils ont besoin de ces deux points au classement. Notez que Alex Pietrangelo ne devrait pas être en uniforme, selon les dires.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Dim 13 Sep - 7:29


ENFIN UNE VICTOIRE POUR LES BLUES

Y’a pas à dire, les semaines se suivent – c’est supposé en tout cas, à moins d’être autant dans les vapeurs que Ozzy Osborne dans son prime –, mais ne se ressemblent pas. Ouin, assez futile comme adage. Tsé, à moins d’avoir vécu dans les goulags, ou dans une usine de textile au Pakistan, ou encore d’avoir été réincarné en punaise de lit, y’a de fortes chances que les semaines ne se ressemblent pas. Anyway, le point n’est pas là, il se trouve plutôt dans les scores de cette semaine, ceux entourant les Blues, alors que nul besoin d’avoir déjà passé son cours de Calcul 1, ou d'avoir son permis de préposé au bénéficiaires dans une hospice, afin de comprendre que les Blues ont manqué largement de régularité.

Rapport que, par les temps qui courent, les Blues ne gagnent pas souvent. Mais à force de jouer avec les effectifs, coach Hitchcock s'est dit confiant de trouver la combinaison gagnante. Et ce matin, alors que l'équipe s'amenait à Tampa Bay, la victoire fut un ensemble de toutes les bonnes performances combinées. Au final, triomphe de 5-3 contre les Boltz. Cal Clutterbuck a amassé deux points et c'est Ryan Reaves qui a marqué le but gagnant ! Du soutient comme dans une brassière d’allaitement qu'on vous dit.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Dim 13 Sep - 7:30


LES BLUES DÉCHIRENT LES CANOUNES


Blues de Saint-Louis 6 – Canounes de Vancouver 2

Yo ! Z'avez probablement vu passer ce jeu-là sur Facebook ? Il s'agit de choisir un titre de film, mais d'y remplacer un mot par, on va se le dire, le mot le plus crédible et respectueux du répertoire français ever, soit le mot... NOUNE ! Écoute, mine de rien, certains résultats donnent quelque chose d'assez cocasse merci. Bon, c'est sûr que ce n'est pas très mature. Mais oh, le STL News ne s'est jamais targué de l'être !

Vite de même, on pense à Raging Noune, avec Robert De Niro dans le rôle de la noune enragée. Ou à Jurassique Noune, avec un sous-titre vendeur tel que : vont-ils tous y rester ? Arrive ensuite Finding Noune, alors qu'une promotion chez McDo vous octroie une figurine de noune, et ce à l'achat d'un trio valeur bien évidemment. Ou encore, Straight Outtta Noune, lui qui explique une réalité de la vie chez l’homme à propos de la noune, soit qu'il fout le bordel afin d'y sortir dès sa naissance, mais passe ensuite sa vie entière à vouloir y retourner. N'oubliez pas Forest Noune. Là dessus tho, oublie dont la calice de boîte de chocolat, pis fais juste te raser. Raining Noune : rien de pire qu'une femme fontaine ; quoi que dans certains pays, ce serait une grande source d'eau potable. Il y a aussi le classique The Lords of the Noune, là où un « cockring » afin de les contrôler toutes sévit. Requiem for a noune ? Mauvais endroit pour se shooter, je te dirais. Brokenoune Mountain ? Peu probable dans ce cas-ci. Blood Noune ! Ouin, pas besoin de synopsis ici. Et dans The Noune Ultimatum, la noune est une agente de la CIA qui peut vous briser le cou en un seul serrement de cuisses. Ça se termine avec Appocalypse Noune, forcément, car ça c'est pas mal le Baws de la fin, là où tout s’affaisse après la sortie des quintuplés.

Ce qui nous amène aux Canucks, eux qui sont devenus les Canounes pour l'occasion, ce faisant défoncer la caisse par la marque de 6 à 2, ce matin, à Saint-Agapit (vraiment le correcteur automatique ? Tu devais vraiment t'en aller à Saint-Agapit ? Rigueur : Saint-Louis).

Bref, le troisième trio a enfin connu un gros match, alors que Darren Helm a parachevé l'aventure avec un but et deux passes, pendant que Justin Abdelkader a amassé deux points. Ryan Miller a retrouvé un peu de lustre lui itou, avec 26 arrêts sur 28 bonnes salves. Mention spéciale à Shea Weber, avec ses deux passes et son jeu enfin inspirant.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 23 Sep - 7:57


LA RELÈVE S'OCCUPE DES PINGOUINS


Non, n’ajustez pas votre O’keefe tablette. De toute façon, ce n’est pas parce qu’elle est ouverte depuis hier matin, et qu’elle traînait tout bonnement sur la table du salon, que c’est pu bon ; goût de chiotte, certes, mais ô combien bourré de vitamines ! Anyway, tout est possible en ce bas monde, et on le sait. Comme les Blues qui sont allés vaincre les Manchots avec une équipe aussi réduite qu'un enfant du Burundi, mais sur le régime sec.

En effet Gilles, les Blues ont battu les Pingouins, hier, par la marque de 3 à 1. Écoutez, plusieurs vétérans manquaient à l'appel. Justin Abdelkader venait d'être placé sur la liste des blessés. Puis, en raisons d'usure chronique, coach Hitchcock avait décidé d'octroyer des congés. Du coup, Brad Marchand, Jay Bouwmeester et Ryan Miller allaient tous regarder le match du haut de la passerelle, ou du bout du banc dans le cas de Miller.

Résultat, Keaton Ellerby, Brandon Bollig et Ryan White avaient été rappelés du farm club. On va se le dire, les nouveaux venus ont fait sentir leur présence.

D'abord, Ray Emery a continué sur sa superbe lancée, remportant ainsi un autre gain. Ce gardien substitut est aussi chaud que du chili sous le soleil présentement. Ensuite, Brandon Bollig a fusillé deux buts, puis Ellerby et White ont amassé une passe chacun. Du gros stock qu'on vous dit..

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 23 Sep - 8:41



LES MANTEAUX BLEUS PERDENT DES PLUMES
Gain de 5-1 des Blues !

C’est indéniable, les temps sont de plus en plus durs. La destruction de l’environnement est au paroxysme, puis l’instabilité de l’économie pullule telle les « news feed » entourant la WWE – rien contre le show, mais c’est du fucking théâtre, pas du sport – sur RDS. Et ton plan de retraite, lui qui consistait à vendre une vieille bande dessinée numéro un des X-Men (cachée dans le sous-sol) n’existe plus. Tout cela parce que ta plus ou moins tendre moitié l’a détruite afin d’en faire un calice de pipi-pad. On va se le dire, cette bitch ne respecte jamais tes affaires ! Oh ? Tu penses peut-être que c’est du pur bashing anti-femme qu'on opère ici ? Mais sache que ce couple hypothétique est composé de… deux hommes ! Correct ? Faque, fourre ça dans ta vieille pipe antique en bruyère et prend une maudite bonne puff. Check, tu fumes toujours la pipe pour l’amour du saint bon Dieu, or à quel point peux-tu être patriarcal ?

Le point ici, c’est que le monde devient plus affreux que jamais et, malgré que la plèbe semble être coincée entre des fausses polémiques sur le port du voile et des jeux supers cool dans son camp de concentration électronique, la réalité c’est que : nous vivons des temps cruciaux. Pourtant, la plupart d’entre-nous achèterait n’importe quelle cochonnerie dans le but de se distraire, mais surtout afin de pouvoir s’enfuir vers une illusion quasi-full-turbo-utopique et crousti-chouette à la puissance maximale. À ce point ? Un peu comme pogner la carte Pro Set recrue de Pat Faloon, mais seulement les deux mois dans sa vie qu’elle valait 20 piastres.

Tsé, les télévisions deviennent plus grosses que des tombeaux d’américains, les effets sonores dérangent maintenant les voisins jusqu’à Saint-Lambert, les femmes mutent vers des créatures encore plus sexys que dans le film Espèces et les hommes… bien les hommes, ils semblent appliquer plus de déodorisant qu’avant. C'est déjà ça, non ?!

Anyway, si vous croyez que c’est mauvais présentement, sachez que la réalité virtuelle va bientôt passer à un niveau démesuré, voire celui encore plus craint que la vitesse lumière. Juste à penser à la réaction de votre boss en arrivant dans la cuisine communautaire de votre milieu de travail, et de vous surprendre en pleine séance de sexe 3D. Bref, NSFW (Not Safe For Work) qu’on vous dit. Bon, un casque de réalité virtuelle sera toujours bien plus discret qu’un robot avec lequel un humain pourrait avoir des rapports sexuels, c’est sûr. Eh oui, après les vibrateurs et les poupées gonflables, votre prochain orgasme pourrait bien provenir de R2D2. De quoi réjouir les amateurs de Star Wars... et inquiéter le reste de la population. D’ailleurs, vous savez que l'humanité se dirige dans la mauvaise direction quand, un beau matin, vous lisez que des ingénieurs travaillent actuellement à la conception de robots destinés à des séances de « ça-va-ça-vient » avec l’homme.

Mais il y a pire. Oui, pire que tout cela. Imaginez-le, vous pourriez être un fan fini des Blue Jackets. Non, ce n'est pas rose du tout chez eux, et ce depuis longtemps. Du coup, vous pensez encore à ce cousin de Joliette qui a acheté la casquette des Jacks dans le panier à rabais de chez Walmart. Il est sur les Paxil depuis c'temps.

So, ce matin encore, les Blues ont fait la pluie et le beau temps aux dépens de Colon-Bus, qu'ils ont vaincu par la marque de 5 à 1. Une chose est sûre, c'est que la bataille de cerbères tant attendue n'aura jamais eu lieu. Ryan Miller n'a alloué qu'un seul but sur 29 lancers, alors que Marc-André Fleury, fidèle à ses habitudes, n'aura même pas terminé la partie.

Pour un, Justin Abdelkader revenait d'une blessure et, avouons-le, il n'aura pas raté son retour au jeu. Deux buts marqués dans son cas. Welcome back ! Un autre qui a bien fait, le défenseur Clayton Stoner, lui qui a parachevé le tout avec un but et une passe, en plus de boucler l'histoire avec un différentiel de +3.

Seul point positif chez les Jackets, c'est que plus de 18 000 chromos en tous genres ont franchi les tourniquets lors de ce match. Demain, les Blues recevront le Canadien de Montréal.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mar 10 Nov - 8:47


PERRY DEVIENT FULL-CROQUE À SAINT-LOUIS

Certains évènements sont d'une importance capitale et marquent notre ADN pour la vie. C'est la société qui le veut ; l’existence est ainsi faite. Sauf pour le macaque à quatre culs, lui il fut modifié génétiquement. Same shit avec Caitlyn Jenner. Mais on pense au baptême, ou à la circoncision. Ou pour ceux qui vont le vivre étant plus vieux, genre sous d'autres formes de rituels : la première turbo-brosse et le piercing du prépuce. Il y a aussi l'émancipation de la femme musulmane. Plutôt un agenda secret de l'occident afin qu'elle laisse tomber le voile à vrai dire, tsé pour être sûr qu'elle achète toutes sortes de cochonneries elle itou, genre issues de la surconsommation et fabriquées par des enfants au Bangladesh. Très chic comme plan. Noble aussi. Anyway.

On peut aussi penser à la première fois que ton petit frère t'a battu à Killer Instinct ? Triple combo ! Killer combo ! Ultra combo ! Ouin, faudrait peut-être que l'auteur de ces lignes rafraîchisse ses références de gaming. Killer Instinct, ce jeu lancé le 28 octobre 1994. Mortal Kombat alors ? Come on, ce n'est pas comme si on avait mentionné Tekken, Fatal Fury ou Super Shaq Fu...

Tout compte fait, il y a le passage du flambeau aussi, comme lors des cérémonies du Canadien, alors qu'une vielle gloire du passé revient afin de remettre le flambeau à un jeune puceau du triomphe ultime. Et, évidemment, il y a le changement de garde. Attention, on ne vous parle pas de lorsque vous terminez votre shift de jour et que l'agent de sécurité de nuit prend votre place. Non, changement de garde comme dans : c'était toé le best, no doubt là-dessus, mais là ce l'est peut-être pu...

Ici, avec cette entrée en matière qui est comme la graine de Peter North, soit beaucoup trop longue et avec une courbe amusante, on fait référence au dernier move de Charlie Phaneuf. En effet, les Blues ont montré la sortie à Joe Thornton et à Shea Weber. Cela dit, si les fans vont s'ennuyer du premier, probablement un peu moins du deuxième. Bref, Jumbo Joe aura donné beaucoup à la ville de Saint-Louis, mais le DG a senti qu'il était temps de changer de garde. C'est donc Corey Perry, Dion Phaneuf et Cody Franson qui se sont amenés, pendant que les trois anciens moineaux, eux, ont end-upé vers le platonique New Jersey. Dans la foulée, rappelons que Darren Helm fut envoyé à Washigton en retour du géant Brian Boyle.

On va se le dire, cet échange n'aura pas fait le même effet qu'un brunch de Noël, rapport qu'il n'aura pas enjoué tout le monde. Après l'annonce du move, les réseaux sociaux se sont enflammés ; les experts ont dit que Thornton produisait à la tonne, pendant que Perry s'enlisait gros temps cette saison. Vrai que la perte de Weber n'aura pas fait de peine à personne cependant. Mais Charlie Phaneuf nous a ensuite expliqué son échange lors d'un point de presse : « TAKBIR ! » 

Or, ça avait le mérite d'être clair, Weber était bougé contre Perry, pendant que Jumbo Joe, au prise avec des hémorroïdes qui le faisaient extrêmement souffrir, prenait le chemin du New Jersey contre Phaneuf et Franson.

Phaneuf a aussi commenté : « L'équipe allait bien, certes, mais je sentais qu'un léger kick-down se manifestait, puis je me devais aussi de rafraîchir l'alignement. » So, en terminant, nous avons demandé au coloré manitou si il croyait que les Blues avaient ce qu'il faut afin d'aspirer aux grands honneurs ? Sa réponse fut : « You bet that's right bro ! »

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 23 Déc - 10:08


LES BLUES REMPORTENT LA PREMIÈRE MANCHE
Victoire de 4-2 et Saint-Louis mène le jeu 1-0


Los Angeles, Californie

Et voilà, nous y étions. Non, pas le débarquement de Normandie, plutôt celui des deux clubs les plus enragés de la LNHS. Même fébrilité, sauf les schleux en moins qui vous attendent à la sortie du jet privé, mettons. C’était l’heure des last standing mohicans. So, oubliez les Olympiques, la Coupe du monde de Soccer ou le Super Bowl. Oubliez aussi le Bingo du vendredi soir de la salle Jean-Talon Est (cumulatif actuel de 7500 dollars tout de même ; 49 boules et moins). Même une apparition de Tina Turner ou de Kelly Osborne sur le cover de Playboy n’aurait pu engendrer plus de hype. C’était le moment de passer aux choses sérieuses. Le point cul-illuminant (maudit correcteur automatique : culminant !) de la saison, pour les Blues et les Kings, eux qui devaient maintenant en découdre lors des quarts de finale de l’Ouest. Bref, les Kings venaient d’enrayer Nashville, comme prévu, puis les Blues avaient joué les démangeaisons rectales face au Colorado, là aussi comme prévu. Tout était en place pour un choc titanesque entre les deux puissances de la coriace Association de l’Ouest. Non loin l’idée des médias de mousser l’évènement encore plus qu’une banane calissée dans du Ginger Ale, mais, pour ceux qui ont déjà parcouru le tortueux chemin qui mène jusqu’à cette étape, sachez que le tout est loin d’être aussi éjaculatoire qu’une balade au parc Marie-Victorin.

En effet Gilles, autant les Prédateurs que les membres de l’Avalanche venaient de couler tels le Costa Concordia ou le sous-marin USS Thresher de 1963 dans les eaux de Cape Cod. Vrai que, pour les deux formations éliminées, mettons que la tâche de renverser un monstre – bâti pour les playoffs comme Saint-Louis ou LA – s’annonçait encore plus ardue que de performer la pose du papillon lors d’une séance de yoga, ou celle du Lotus, mais version sur la tête et avec les jambes repliées sur elles-mêmes tel un bouddhiste.

Cela étant relaté de fond en comble, voire autant qu’un scaphandrier en train d’autopsier une prostituée d’Hochelaga-Maisonneuve morte d’une overdose, style avec la face de Popeye pis la snatch qui sent les vieux épinards moisis, les Blues de Saint-Louis ont donc remporté la première manche contre la troupe de Pierre Lescarbeau. Ils ont ainsi subtilisé un match dans le célèbre House of Pain de Hollywood. Non, ce n’est pas rien.

Pour ce faire, Roman Polak et Chris Stewart ont offert une avance de deux buts aux Bleus, lors de la période initiale. Kyle Clifford a riposté pour les Kings ; c’était 2-1 après vingt. Les deux clubs se sont ensuite échangés un but en période médiane. Dustin Brown créait d’abord l’égalité en début d’engagement. Après un retour de lancer de Mike Richards (sur un tir de la pointe de Tinordi), Dustin Brown a foncé dans le tas tel un settler israélien, le tout afin de pousser autant la rondelle que le gardien Ryan Miller dans le fond du filet. Communément appelé un « push and score » : le but fut accordé ! C’était 2-2. Cependant, à la quatorzième minute, Cory Perry a enfilé son premier des séries, puis l’avance était de retour sur le banc des Blues.

Au dernier tiers, la petite peste Brad Marchand tamponnait son troisième des playoffs et la marque était de 4-2. Le cerbère Ryan Miller allait ensuite se montrer solide et la victoire allait s’en aller dans le clan Bleu. Les Blues mènent la série 1-0.

_________________


avatar
DG*DUCKS
Admin
Nombre de messages : 1362
Équipe : ANA
Réputation : 5071
http://lnhs.forumofficiel.com

Re: STL Today.com

le Jeu 24 Déc - 22:58
C'est maintenant 1 à 1 dans le série ! Un petit blanchissage pour ne pas se faire battre 2 fois de suite à la maison! On est prêt pour aller sur la route!

_________________
Karim Acharid - DG des Ducks de Anaheim
avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Ven 25 Déc - 0:40
Mauvais post chacal !

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Dim 27 Déc - 9:45

LES KINGS L'EMPORTENT !

Il est vrai que la concurrence, ce n'est pas toujours bon pour l'humanité. On n’a qu’à penser aux drones d’Amazon qui viendront bientôt livrer nos nouvelles cochonneries en tous genres jusqu’à notre domicile. Really ? On en est rendu là Mr Bezos ? Pas de climatisation aux employés travaillant à sang dans vos entrepôts, mais des mini R2D2 volants qui offrent le service « recevez au plus sacrant ou capotez raide », ça oui ! M’enfin.

Autre part, il y a Monsanto qui va tous nous transformer en monstres, styles avec la tête de Barry Bonds et un bras en forme de Guillaume Lemay-Thivierge. Écoute, faut que ça pousse ces légumes-là, pas le temps d’attendre la pluie et le beau temps. « Pousse ! Pousse ! Pousse ! » Ce n’est pas Fardoche qui disait ça ? Même chose avec le bétail ; encore plus maltraité qu’un patient dans les hôpitaux du Québec. Pas étonnant que McDo calice de l’ammoniaque dans sa viande hachée. De quessé ? Anyway.

Et les abeilles, elles ? Ce n’est pas grave si elles disparaissent à cause des produits toxiques qu’on arrose dans les champs ? On verra ça demain, là c’est le profit qui compte.

Même affaire avec les cellulaires. Toujours un nouveau téléphone portable (coutant environ 15$ à fabriquer) dispendieux à updater. Rasoir et gratte-gooch d’inclus avec ça ? Mais la véritable question c’est : pouvons-nous toujours communiquer ? Hashtag nouvelle génération de morts-marchants.

Pas juste ça, il y a le nouveau véhicule full technologique que sortira Apple bientôt. Ish, espérons que le pare-brise sera plus solide que leurs maudits écrans ultra-fragiles. Tsé, mettons que les conversations concernant le Iphone ressemblent souvent à ceci : « Tiens ? Toi aussi tu as l’application mosaïque ? Non, j’ai juste droppé mon phone hier soir… »

Autrement, on pense à Nato versus la Russie au Moyen-Orient, le tout afin de savoir qui va nettoyer en premier notre monde de la menace d’ISIS. Qui bénéficie de tout cela au fait ? Les banquiers et le complexe militaro-industriel bien sûr. D’ailleurs, petite devinette : savez-vous ce qui pourrait nous sauver d’une Troisième Guerre mondiale ? Le réchauffement climatique c’t’affaire. Oui, on dirait bien que la planète sautera par elle-même avant que quelqu’un n’ait le temps d’enclencher l’apocalypse nucléaire. Dans votre face les méchants banksters !

Sans oublier le Partenariat transpacifique, lui qui servira supposément à contrer la nouvelle puissance mondiale économique chinoise. Et que dire des colons qui allongent la longueur de leur fusil à chaque saison afin d'avoir toujours plus de peaux d'ours de la part des amérindiens ? Ouin, un peu moins actuelle celle-là, c’est vrai.

Chose certaine, on ne peut vraiment pas enrayer la compétition en ce bas monde. Sinon, on vivrait éventuellement dans un monde unipolaire pour l’éternité et, du coup, le New World Order pourra régner en maître et imposer son agenda secret à la plèbe qui, elle, a confondu depuis longtemps liberté avec… consommation.

Et c’est là où on veut en venir. « Méchant détour », comme tu dois te dire présentement. Bref, concernant les Kings et les Blues, c'est tout le contraire qui se produit. Rapport que la compétition est enivrante et demeure saine. Garanti que le jeu est turbo-intense, aucun doute là-dessus. Cette semaine d’ailleurs, ce duel a rapidement pris des allures de finale, tant et tellement ça aura déplacé de l’air. Cependant, tout était dans les règles de l’art Coubertin qu’on vous dit. En d’autres mots, si vous vous demandez ce que doit être une saine rivalité à la LNHS, mais excitante à la puissance maximale, eh bien, fallait surtout regarder ces deux formations s’affronter depuis le début de la série. Honnêtement, ça nous redonnait presque espoir en la vie, l’instant de trois périodes.

Les Kings ont ainsi pris la mesure des Blues cette fois, en l'emportant 3-2. In fact, la troupe de Pierre Lescarbeau a tamponné trois buts dès la première période, puis elle s'est accrochée tel un morpion au cul ensuite. Zetterberg, Richards et Biggs ont marqué. Saint-Louis a entamé une remontée en fin de match, avec des buts de Boyle et Stewart, mais ce fut trop peu, trop tard. Pourtant, les lancers ont affiché 31-29 au final, mais Jonathan Quick aura eu le meilleur sur Ryan Miller. Les Kings mènent la série 2-1 et le quatrième combat aura lieu à Saint-Louis, demain.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Mer 16 Mar - 10:00

LES BLUES TARABUSTENT LES CAPS !


Washington, DC

On va se le dire, les Blues ont voyagé vers Washington afin d'y détruire quelque chose de beau. C'est pas Tyler Durden qui a implanté ce concept ? Ou comme le disait si bien Bill Murray dans
Ghostbuster : On est venu, on a vu, et ils l'ont eu dans le cul ! Rapport que les Blues, en plus de l'emporter 2-0, ont complètement neutralisé les Capitalettes de Washington, sur le plan offensif.

Bref, après la séance de ça-va-ça-vient, le cliqueur des tirs affichait 30-16 en faveur des Destructeurs de Saint-Louis. Aussi bien appliquer la sharia, rendu-là. Une question s'impose, autre que pourquoi j'ai fait un pipi nerveux devant Brian Boyle, et c'est la suivante : Est-ce que les partisans de la Red Fury iront d'un recours collectif afin de se faire demander un remboursement, ou un échange contre un spectacle des Ices Capades, au moins ? Nul ne le sait ; il est trop tôt pour spéculer. Toutefois, après la rencontre, dans le vestiaire des Capitals, les joueurs avaient la même face qu'une femme après s'être fait enfoncer un speculum bien froid là où vous savez.

So, la troupe de Maxime Douak en a bel et bien mangé une sincère, face aux Blues. Le gardien Ryan Miller a réalisé le blanchiment, pendant que Brian Boyle et Nate Thompson ont fait grouiller les cordages.


+ 1M de CF

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Jeu 17 Mar - 23:07


LES PINGOUINS :
VICTIMES DU RAYON BLEU !


St.Louis, Missouri

Le frénétique duel anticipé entre les Blues et les Pingouins représentait bien le monde dans lequel on vit. Rapport que « Toute se peut ! » Des exemples ? Tu le sais, l'auteur de ses lignes est comme Dan Bigras et François Massicotte, c'est-à-dire qu'il base sa carrière sur des énumérations. Peu importe, le shit de cette prémisse est bien réel. Tsé, lorsque tu réalises que le groupe Eagles of Death Metal, voire celui qui jouait au Bataclan le soir des attentats de Paris, avait préalablement démoulé une chanson au sujet de San Bernardino, soit le nom d'une ville américaine où il y a bel et bien eu un autre fuckin shooting de masse, tu te dis : « Wow, tu ne peux juste pas inventer un truc pareil… »

Yo, quand tu prends compte que la campagne électorale de Jed Bush a coûté 130 millions de dollars, mais qu'il n'est même plus dans la course, FAIL ! Ou lorsque tu réalises que la bande animée des Simpson avait prédit le phénomène Trump. C'est là que tu te dis que tout, mais vraiment tout, est possible.

Que dire de ce moment où tu réalises que Recep Tayyip Erdogan semble suicidaire lorsqu'il annonce qu'il va aider Petro Poroshenko à reprendre la Crimée des mains de Vladimir Putin, ou que tu observes les États-Unis demander 10,5 milliards à l'Iran (pour dommages et intérêts) dans le cadre des attentats du 11 septembre, y’a pas à dire, c'est crissement à ce moment-là que la doctrine « rien n’est impossible » prend tout son sens. Même chose quand tu entends Justin Trudeau pourfendre le mouvement Boycott Désinvestissement et Sanctions, ou constater que le peuple américain boudera Jill Stein lors des prochaines élections. Ça donne presque envie de croire à Peter Pan, aux petits gnomes voleurs de culottes et en la démocratie.

So, avant la joute, tout était possible entre les Pingouins et les Blues. Malheureusement pour les gens de Pittsburgh, leur équipe a littéralement choppé le blues à Saint-Louis. C'est que les Blues se targuent d'être une beast qui peut causer des démangeaisons rectales à n'importe quelle puissance de la ligue. Or, on va se le dire, la troupe de Charlie Phaneuf a prouvé exactement cela en gagnant contre celle de Karim De Bine, en ce 17 mars. Dans les faits, les Pens avaient pourtant le vent dans les ailes, récemment, mais l’expérience et la hargne des Blues, jumelé à une performance saillante de son gardien Ryan Miller (27 arrêts), ont rendu l’exploit réalisable.

Pour les poolers, Clayton Stoner, Chris Stewart et Brad Marchand ont fait bouger les cordages chez les Blues. Mikhail Grigorenko fut le seul patineur à tromper la vigilance du cerbère Ryan Miller. Gain de 3-1 des Blues.


Dernière édition par Charlie09 STL le Ven 18 Mar - 9:15, édité 4 fois

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Jeu 17 Mar - 23:08
+ 1M $ CF

_________________


avatar
Mariobros1965
DG Établi
Nombre de messages : 253
Équipe : EDM
Réputation : 922

Re: STL Today.com

le Ven 18 Mar - 0:16
Nice shit Charli boy !!
avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Ven 18 Mar - 9:16
Merci, merci. Y'a de la pertinence au « mot carré ». Ou pas haha.

_________________


avatar
Charlie09 STL
Admin
Nombre de messages : 2665
Équipe : STL
Réputation : 4488
http://www.kzom.ca/

Re: STL Today.com

le Dim 27 Mar - 10:00


LE MIRACLE DE PÂQUES À ANAHEIM


Anaheim, Californie

Oubliez la fois où Jésus a changé de l'eau en vin et des hosties en tartare de saumon. Oubliez aussi la fois où Ozzy Osborne a transformé de la cocaïne en buritos, pis la fois où votre collègue de travail a changé son steak en merde. Même Moïse passe deuxième avec son écartèlement des eaux de la Mer Rouge ; including un shaft qui n'est pas sans rappeler le bâton nervuré de Georges Laraque. Bref, même Noé et ses dix commandements, eux qui occupent une place centrale dans l'ancien testament, passe deuxième cette fois-ci.

En effet Gilles, le miracle de la sainte sacro semaine de Pâques revient this time aux Blues de Saint-Louis. Écoutez, malgré des blessures à David Backes et à Dion Phaneuf, puis le gardien auxiliaire Ray Emery devant leur cage, les Blues sont allés bafouer les Ducks de Anaheim, chez eux. Un gain de 3-1 qui se prend bien. Le cliqueur des tirs affichait même 40-19 en fin de parcours, ce qui démontre bien à quel point la vague Bleue fut déferlante.

Jouant comme régulier en l'absence de Dion Phaneuf, Nicklas Grossman a tamponné le premier but des siens. Justin Abdelkader et Corey Perry ont été les autres buteurs ensuite, puis Ray Emery n'aura cédé qu'une seule fois, versus un joueur avec nom de médicament contre les hémorroïdes : Vrana.

Après la joute, l'entraineur Ken Hitchcock s'est dit satisfait de ses troupes et anticipe le même alignement dans l'affrontement de demain, contre les Canucks de Vancouver.

_________________


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum