LNHS


 
AccueilAccueil  Portail du DGPortail du DG  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Frais d’itinérance : Un flambeau mouillé contre les Hawks

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie09 STL
Admin
avatar

Nombre de messages : 2723
Équipe : STL
Réputation : 4889

MessageSujet: Frais d’itinérance : Un flambeau mouillé contre les Hawks   Mer 11 Oct - 8:45




Le Canadien s’amenait au Centre Bell pour la première fois de la saison. Pour ce faire, il accueillait les Hawks de Chicago, eux qui venaient de jouer la veille contre les Leafs. Malgré quelques sièges vides dans l'amphithéâtre, l’engouement était tout de même dans le prélat. Hormis le flambeau en feu, of course. 

Au final, ce fut une autre performance turbo-satisfaisante pour le Tricolore. Mais, en bout de ligne, le manque d’opportunisme aura encore une fois couté très cher. Constat : défaite de 3-1. 

Pour un, le gardien Corey Crawford aura connu un match saillant à la puissance maximale. Sans ses prouesses, parions que le CH l’aurait emporté simili-aisément. 


Frais d'itinérance : un flambeau mouillé contre les Hawks | Charlie Phaneuf 


+ D'entrée de jeu, ti-Claude nous annonce qu'il ne faut pas s'exciter. Zut, moi qui pensais voir du maniement de bâton. 

+ Drouin raconte en entrevue d'avant-match que ça lui a coûté très cher en billets pour la game; espérons qu’il n’a pas fait la même promesse que Felipe Alou à l’époque de la victoire garantie. 

+ Benoit Brunet compare Weber avec Souray et, pendant que le régisseur lui rappelle "doucement" à quel point il est cabochon dans l'oreille, il s'accroche dans le mot facicitelilite... FACILITE, bâtard!

+ Jônathan Taves rend bien justice à ses origines beauceronnes. Aussi fier de ses origines francophones que Eugénie Bouchard, mais beaucoup moins sexy sur un poster de salle de bain. Ou l'inverse, ça dépend des goûts.

+ Avant le match, Hemsky demande à ti-Claude : "Ouin là... je pensais à ça là pis... as-tu vraiment besoin de moi ce soir? Non mais... je veux jouer là... mais tsé... bah j'dis ça d'même là..."

+ Luc Gélinas arbore le look néonazis et demande à Toews ce qu'il pense de La Meute. (Bon, faudrait peut-être que j'ouvre le son de la télé finalement...)

+ Une gorgée chaque fois que Marc Denis utilise le mot "probant" ou qu'il fait mention du fanatisme de Pierre Houde envers "SES Packers".

+ On a trouvé le problème du début de saison difficile chez le CH : l'équipe de masseurs ne donne crissement pas l'envie d'un happy ending.

+ C'est moi ou la présentation était vraiment fucking cheap? Molson a-t-il dû couper quelque part avec le flop des billets?

+ Brigitte Boisjoly à l'hymne national; what the heck? Elle donne calicement l'envie de mettre un genou au sol, mais surtout afin de la supplier d'arrêter.

+ Il faut rendre le crédit qui revient à la salade César : quel début de match de la Sainte-Flanelle! Et aucune blague à faire lorsque le col roulé ouvre la marque avec son fameux tir de loin inoffensif; Corey Crawford a été un peu généreux tho. Après le papillon, le T-push et l'hybride : la technique altruiste.

+ 14:32 : JEU DE POUVOIR! (Ça sent la Coupe...)

+ Dixième minute, Crawford demande le défibrillateur (déjà 15 tirs). Si je fais le calcul, on finit la game avec plus de 90 tirs. Ron Tugnutt souhaite que non.

+ Un autre call douteux aux dépens de Shaw. Ça devient ridicule. Pendant ce temps, Keith retient le bâton de Danault devant les yeux du zèbre. L'a-t-il aveuglé en lui lançant de la luzerne?

+ Au moment d'écrire ces lignes, 50% des buts du Canadien ont été comptés en infériorité numérique, cette saison. Vivement les calls douteux aux dépens de Shaw alors!

+ La façon dont ti-boi Houde prononce le nom "Pânik" nous donne l'impression que le commentateur créole a pris le contrôle. Bousin Houde man...

+ 3:34 de la fin du premier engagement : arrêt incroyable de Price sur le one-timer de Toews. Tellement d’émotion... qu’on ira à la pause. 

+ Au retour, Pierre Houde parle de Davidson et du fait qu'il fait moins dans la dentelle ce soir. Pas très gentil de se moquer de la vie testo d'un uni-couilliste.

+ 2:07 : Boumski! J'ai pris DeBrincat dans mon pool, c'est déjà ça. Une mention d'assistance au juge de ligne sur la séquence. 

+ Avec 1:48 à user, comme au temps de Vladimir Malakhov, de Patrick Traverse et des tartes au citron de la femme d'Yvon Pedno : "tout s'écroule"

+ Ah non, pas Rachid pour débuter la deuxième. On s'ennuie de Kim Rust.

+ Deuxième période moribonde. Le meilleur moment survient quand Marc Denis s'excuse car il réalise que DeBrincat a bel et bien été repêché... et que son asti de recherchiste (gouané bin raide) a merdé solide sur les feuilles de notes.

+ Neuvième minute left à la deuxième période, Byron s'échappe lors d'un SH-numérique en règle. Malheureusement, il est comme Marc Gagnon, c'est-à-dire : vitesse olympienne, mais très peu de scoring. Ben Ménard déclare : le Ch qui n'a pas de scoreur, c'est Saad. 

+ Le cube Rubik de Assante est impossible. Le blanc et le jaune sont à l'opposé dans la vraie vie!

+ Avantage pulmonaire en commençant la troisième période. Si le CH ne marque pas, je change de poste pour Mémoires vives. 

+ Crawford donne raison aux haters de Price; Vincent Filteau ferme son Facebook après le match.

+ Envoyez De La Rose, Mitchell, Hemsky, Davidson et Benn sur le PP, s'il vous please! C'est comme pour le poker razz finalement : la plus petite carte l'emporte. 

+ Hashtag "Je suis le scoring de Byron". Deuxième échappée du match à la 8e minute du 3e vingt. Rien à faire, je suis viré à l'envers, j'aimerais m'enfuir, mais ma jambe est prise... ou ankylosée par la O'keefe tablette, c'est selon. 

+ 7:40 à faire, Crawford dirige un lancer sur Price; tsé, c'est quasiment plus une chance de marquer que les élans de Byron.

+ À la 6e minute du final shit, je sors ma carte de crédit et j'me fais livrer un t-shirt d'Hudon. Par voie express.

+ À la 4e minute, le tableau affiche un 40e tir décoché par Canadien. Un seul but, cependant. [Insérer commandite de Viagra parce que votre attaque débande ici]

+ Mine de rien, Crawford a volé le show. "Voleur, assassin, malfaiteur!" 

+ Le mot de la fin revient à notre correspondant sur place, Carl Desharnais Gervais: "Au Centre Bell, la publicité qu'on nous a réchauffé pendant trois périodes, du film tant attendu (sic) Géotempête, a bien résumé : il y a des choses [bruit de tonnerre] qu'on ne peut contrôler."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kzom.ca/
BostonHamel
DG Vétéran
avatar

Nombre de messages : 1114
Équipe : BOS
Réputation : 2155

MessageSujet: Re: Frais d’itinérance : Un flambeau mouillé contre les Hawks   Mer 11 Oct - 10:01

Une chance que le football existe maudit que c'est plate regarder les Habs .... Ceux qui ont payer un gros prix pour la première game ont du être déçue
Revenir en haut Aller en bas
Charlie09 STL
Admin
avatar

Nombre de messages : 2723
Équipe : STL
Réputation : 4889

MessageSujet: Re: Frais d’itinérance : Un flambeau mouillé contre les Hawks   Mer 11 Oct - 10:02

Regarde les Flames, tu vas bander comme Peter North

La game de Viva Las Vegas était folle aussi, hier!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://www.kzom.ca/
RENEGADE
DG Vétéran
avatar

Nombre de messages : 1401
Équipe : CAR
Réputation : 3343

MessageSujet: Re: Frais d’itinérance : Un flambeau mouillé contre les Hawks   Jeu 12 Oct - 8:44

Pas juste les Flames,  Toronto et Edmomton aussi!!  Et meme p-e surprenent mais N.J wow.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frais d’itinérance : Un flambeau mouillé contre les Hawks   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frais d’itinérance : Un flambeau mouillé contre les Hawks
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?
» Douillet contre Bakchich

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LNHS :: Divers :: Autres-
Sauter vers: